France Télécom met la pression sur ses concurrents

France Télécom met la pression sur ses concurrents

Quelles seront vos offres phares ?

L’une des tendances sera la convergence, c’est-à-dire la fusion du fixe, du mobile, de l’internet et de la télé. Nous lancerons le 18 novembre une offre baptisée « mobile & connecté », qui inclut l’internet haut débit et un forfait mobile, le tout sans abonnement téléphonique. Nos concurrents font campagne sur le thème « quittez France Télécom pour vous débarrasser de l’abonnement». Ils n’auront plus cet argument.

[…]Notre deuxième tendance de l’automne : la haute définition. Nous allons lancer d’ici la fin de l’année une offre de télé HD sur les mobiles. Nous proposerons aussi un service de téléphonie via Internet d’une qualité sonore équivalente à celle d’une salle de concert. Ce service sera gratuit, à condition de s’équiper d’un téléphone compatible.

Free se lance dans l’internet à très haut débit en fibre optique. Allez-vous accélérer le déploiement de cette technologie ?

Pour nous qui avons démarré il y a déjà plusieurs mois, c’est une bonne nouvelle que d’autres commencent à investir dans les infrastructures. Notre projet pilote à Paris comptera mille foyers raccordés à la fin de l’année, soit près de dix mille clients raccordables. Par ailleurs, nous allons élargir cette démarche dès l’année prochaine à plusieurs villes de province, à un rythme plus élevé que ce nous faisions jusqu’à présent. Cela étant, le moment n’est pas venu d’investir massivement dans la fibre car les programmes de télé en haute définition ne seront pas disponibles en quantité avant deux ou trois ans. Le jour où le marché sera là, nous serons au rendez-vous.

Merci à Yann