15% des entreprises de moins de 500 salariés sont intéressés par les offres de Free Mobile.

15% des entreprises de moins de 500 salariés sont intéressés par les offres de Free Mobile.

 

Free Mobile a bouleversé le marché mobile en France pour les particuliers et pourrait aussi en faire de même en ce qui concerne les entreprises. En effet, une étude de l’institut IDC révèle que 15% des entreprises de moins de 500 salariés sont intéressés par les offres de Free Mobile. Cela dit, l’impact du nouvel entrant sur ce marché reste mesuré.

 
Du côté des entreprises, le marché représente environ 15 milliards d’euros, fixe et mobile confondu et est dominé par l’opérateur historique (50% de parts de marché, 2,7 millions d’entreprises clientes en France).
Malgré cela, l’étude menée par IDC sur 530 entreprises de moins de 500 salariés, 10% déclarent que l’offre grand public Free pourrait « totalement » leur convenir à court terme et 5% d’entre elles répondent que les offres Free Mobiles répondraient à « une partie de leurs besoins ».
En revanche, parmi les entreprises de 50 salariés, 7% se disent intéressées seulement « si la qualité s’améliore». Free Mobile compte moins de 1% d’abonnés dans les entreprises de moins de 20 salariés et a séduit 4% des entreprises de moins de 50 salariés pour ses offres fixes.

 
« Free menace surtout le marché des « pro-perso », ces petites entreprises qui souscrivent des offres grand public pour un usage professionnel. Elles représentent une partie significative des 3,3 millions de pros, les entreprises de moins de 50 salariés, qui pèsent entre 3 et 4 milliards d’euros » estime Sylvain Chevalier, consultant chez Bearing Point.

 
Source : Les Echos