4G : La grande Bretagne réserve des fréquences à un quatrième opérateur


Au Royaume Uni, le lancement de la 4G, du déploiement du Très Haut débit mobile se fait attendre et pour une fois, la France n’est pas la dernière. Le gendarme des télécoms britannique, l’Ofcom s’apprête à vendre aux enchères du spectre 4G LTE. D’ici la fin 2012, il lancera les enchères et réservera même un lot de fréquence à un quatrième opérateur histoire d’ouvrir la voie au déploiement 4G en 2013. Les enchères porteront sur l’équivalent de trois quarts des fréquences du service mobile en usage. 
 
Elles porteront sur deux bandes de fréquences distinctes – 800 MHz et 2,6 GHz. Selon l’Ofcom, la bande de fréquence inférieure fait partie du dividende numérique. Comme en France, l’appel d’offres des réseaux sur le spectre sera également lié par certaines obligations comme l’obligation de couverture pour la réception à l’intérieur d’au moins 98% de la population du Royaume-Uni d’ici la fin de 2017 au plus tard. Le régulateur britannique souhaite également faire bénéficier aux consommateurs des meilleurs services à des prix inférieurs.

 
Un quatrième entrant pour de meilleurs services à prix inférieurs :
Pour cela, l’Ofcom souhaite vivement l’arrivée d’un quatrième opérateur s’inspirant peut être de l’exemple récent de l’arrivée de Free Mobile sur le marché français. En conséquence, l’Ofcom a décidé de réserver un montant minimum de spectre dans la vente aux enchères pour un quatrième opérateur. "Cela pourrait être soit Hutchison 3G [société mère de 3UK] ou un nouvel entrant » a déclaré l’Ofcom
 
Source :  tom’shardware