Free Mobile est-il responsable de tous les maux des télécoms ?

Free Mobile est-il responsable de tous les maux des télécoms ?
Depuis 6 mois maintenant, les accusions contre Free Mobile se multiplient. Cela a commencé avec le réseau et cela continue maintenant avec l’emploi et l’innovation. La communication de Bouygues et de SFR concernant leurs plans sociaux pointaient ainsi la responsabilité de Free. Et la plupart des titres de presse, de reprendre le discours mis en place par ces opérateurs à savoir que les licenciements découlaient de l’arrivée de Free. Un discours qui bat aujourd’hui de l’aile puisque de l’ARCEP aux syndicats, plusieurs organismes relativisent fortement les accusations portées par les concurrents de Free à propos de l’emploi.
 
Le site d’Arrêt sur Images vient de publier une analyse, sur la stratégie adoptée par les opérateurs historiques pour justifier des licenciements annoncés. Des éléments nouveaux sont apportée comme l’étrange coïncidence, pointée par les syndicalistes de SFR,  « entre ces suppressions d’emplois, et le regroupement des quatre sites SFR (Meudon, Boulogne, La Défense et Nanterre) qui risque de poser problème : les nouveaux locaux en Seine-Saint-Denis ne pourront accueillir tous les employés. Selon les conclusions du cabinet d’expert Sextant mandaté par les représentants du personnel, les bâtiments qui sortiront de terre ont prévu 6 m² d’espace par salarié alors que la norme Afnor préconise 10 m². Soit les salariés devront se contenter d’un petit espace de travail, soit la direction compte sur un nombre plus faible d’employés ».