Le numérique est toujours facteur d’emploi

Le numérique est toujours facteur d’emploi

Selon L’arcep, les opérateurs employaient en France près de 128000 personnes à la fin 2011.

Secteur en croissance d’environ 1% pour la deuxième année consécutive après plusieurs années en baisse. Avec les emplois indirects, ce sont plus de 400 000 personnes qui sont concernés par le secteur d’activité (réalisation et exploitation des réseaux, conception des matériels et services). 

En élargissant le champ de l’économie numérique, le rapport publié en 2011 par McKinsey évaluait à 1,15 million les emplois liés à l’internet en France. Le déploiement des réseaux
4G, avec 40% de la population de la zone prioritaire (63 % du territoire) devant être couverts au cours des cinq prochaines années, et le vaste chantier du déploiement de la fibre optique, qui s’étalera sur une quinzaine d’années, mobilisera une multitude d’entreprises.
 
La main d’oeuvre représente les trois quarts du coût de ces déploiements qui constituent ainsi un véritable gisement d’emplois non délocalisables pour les années à venir.