Nouvelle promotion de la NeufBox de SFR : La stratégie défensive vis-à-vis de Free

Nouvelle promotion de la NeufBox de SFR : La stratégie défensive vis-à-vis de Free
Le dernier communiqué de presse d’Iliad pour les 3 premiers mois de 2012 nous apprenait que Free venait de reprendre à SFR la 1ère place des operateurs ADSL alternatifs. L’opérateur au carré rouge a en effet perdu 25 000 abonnés ADSL sur le premier trimestre 2012 alors que le groupe Iliad en gagnait 191 000 nets de résiliations sur la même période. Dans le même temps, SFR perdait 620 000 abonnés mobiles alors que Free en gagnait 2,6 million.
 
SFR se devait donc de réagir et a commencé par se séparer de son PDG, Franck Esser. Franck Cadoret, le directeur général grand public et professionnel annonçait également le mois dernier « le Match ne fait que commencer » avec Free. SFR se disait donc prêt au combat.
 
Mais la stratégie de l’opérateur n’aura cependant jamais été aussi floue. Au lieu de passer à l’offensive, SFR multiplie les promotions sans toucher au prix facial et sans ajouter de nouveaux services. Sur le mobile, il a certes baissé un de ses forfaits RED, mais ceux-ci-restent plus chers que chez Free. Le forfait équivalent au forfait Free (illimité) est proposé 24,90 euros, avec seulement 1 Go rechargeable de data (5€ pour 250 Mo supplémentaires).
 
 
Concernant l’ADSL, après avoir offert un lecteur Blu Ray (la NeufBox Evolution n’en disposant pas) à 500 nouveaux abonnés, l’opérateur lançait une promo sur ses box en avril (14,90 euros pour la Neufbox et 24,90€ pour la Neufbox Evolution). Cette promotion était limitée aux 5000 premiers inscrits et valable durant 12 mois.
 
La semaine dernière, nouvelle offre promotionnelle sur Vente Privée, en même temps que Free, durant laquelle sa box Evolution était proposée à 14,90€ durant 1 an. Rebelote cette semaine puisque depuis hier, SFR propose une nouvelle offre promotionnelle sur son site où ses différentes box sont proposées à 24,90 € durant 1 an (offre valable jusqu’au 27 juin pour les 15 000 premiers abonnés, 5€/mois de remise supplémentaire avec le Multi-Pack).
 
La stratégie de SFR semble donc se limiter à des offres promotionnelles, qui, au final, se rapprochent des tarifs « normaux » de la Freebox, dès lors que l’on s’abonne également au mobile. Un Freenaute payera en effet son forfait mobile illimité 9 euros de moins chez Free que chez RED, la marque low cost de SFR, et cela n’est pas limité dans le temps.
 
Même la communauté des abonnés SFR ne semble plus comprendre la stratégie de l’opérateur. N9ws expliquait récemment le ressenti des abonnés. « Toutes ces initiatives (techniques et commerciales) ont parfois été réalisées maladroitement et le message perçu par les internautes (clients ou non) n’a pas été celui espéré. Ainsi, les baisses de tarif RED a répétitions ont donnés l’impression aux clients que SFR le faisait avec réticence pour préserver ses bénéfices. De même, l’offre de la taxe COSIP qui n’est pas payé par le concurrent n’a pas été perçu comme un cadeau, mais comme l’arrêt d’une mesquinerie de la part de SFR. Les offres promo sur vente-privée.com se sont retrouvées face a une promo de Free qui bien que moins complète s’affiche a un tarif nettement inférieur. Enfin, l’Auto-connect EAP-SIM, dont SFR participe a la normalisation et qu’il teste depuis longtemps (probablement bien avant Free) n’a été annoncé pour le client qu’après son concurrent… ce qui a donné l’impression que SFR se contentait de suivre l’innovation plutôt que d’en être a l’origine. 

Toutes ces baisses progressives, communications maladroites, opacification des offres déplaisent aux clients et n’améliorent en rien l’image de la marque, il faut que les dirigeants en prennent conscience et y mettent un terme une bonne fois pour toute. »
 
Il fut un temps où Neuf Télécom, avant son rachat par SFR, jouait des coudes avec Free et participait à l’émulation des deux opérateurs, chacun d’eux souhaitant sortir un nouveau service le premier. Ce temps semble désormais bien loin …