Les syndicats contestent une nouvelle fois la couverture Free Mobile

Les syndicats contestent une nouvelle fois la couverture Free Mobile


Les syndicats persistent et signent et ce n’est pas les résultats de l’ANFR qui attestent de la couverture à plus de 30% de la population française qui change les choses. La CFE-CGC de France Télécom-Orange et l’Unsa ont saisi le Conseil d’Etat au sujet de la couverture de Free Mobile, qu’ils jugent insuffisante.

 

Les syndicats attaquent en réalité une décision du régulateur des télécoms (Arcep). Le 24 janvier dernier la CFE-CGC avait demandé à l’Arcep d’ouvrir une procédure de sanction à l’encontre de Free Mobile. Mais le régulateur n’a pas donné suite.

 
Fin février, après plusieurs jours de polémiques, le régulateur des télécoms a fait effectuer de nouveaux contrôles et a conclue que les infrastructures Free Mobile couvraient bien «28% de la population grâce à l’utilisation de 735 sites ouverts commercialement».

 
Mais pour les syndicats, l’Arcep a « manqué à ses obligations », en « refusant d’instruire une enquête » et « éventuellement de sanctionner les différentes infractions commises par la société Free Mobile ».

 
Source : Les Echos