Free Mobile impose une concentration du marché mobile

Free Mobile impose une concentration du marché mobile


Dans nos colonnes du jour, nous mentionnons deux éléments liés à Free Mobile. Tout d’abord, l’arrivée du trublion sur ce terrain a fait perdre 615 000 clients à Orange au 1er trimestre et conduit Bouygues au rachat de Darty. Ainsi, face à Free Mobile, le marché entame sa concentration.

 
En effet, Free confirme son impact sur le marché mobile. Au-delà du nombre d’abonnés estimé à environ 3 millions, le rachat de Bouygues Télécom et la perte d’abonnés chez l’opérateur historique tendent à une concentration du marché.
Le 15 mai prochain Bouygues Télécom publiera son chiffre d’affaires pour le premier trimestre tout en anticipant un recul de 10% de ses ventes en 2012. Le troisième opérateur français qui a les reins les moins solides cherche a consolidé son activité mobile en rachetant l’activité télécom du groupe électroménager Darty. Sans connaître le montant, cet achat va permettre a l’opérateur d’augmenter sa base abonnés de près de 300 000 pour le fixe et 40 000 pour le mobile.

Au-delà de cet apport, Bouygues va également bénéficier du réseau de distribution de l’enseigne Darty en proposant ses Bbox et ses forfaits mobiles dans l’enseigne (226 magasins français). Autre avantage qui pourrait avoir un impact sur les boutiques Bouygues, Darty prendra également en charge le SAV pour les offres souscrites en magasin.

 
Quant à Orange, son sort n’est tout de même pas voué à l’échec compte tenu de l’apport lié au contrat d’itinérance avec Free. L’opérateur historique a tout de même subit 2,3 millions de résiliations en partie compensées par l’arrivée de 1,7 million de nouveaux clients.
Chez SFR, seul le patron a changé pour l’instant. Michel Combes, actuel directeur général Europe du groupe britannique de télécommunications Vodafone, prendra ses fonctions au 1er août.

 

Source : Boursorama