Face à Free Mobile, les MVNO ont encore leurs chances

Face à Free Mobile, les MVNO ont encore leurs chances

 
Orange et Virgin Mobile ont annoncé ce matin la signature d’un contrat Full MVNO et rien ne dit que les opérateurs virtuels sont condamnés à disparaitre. Après l’arrivée de Free Mobile dans le paysage du mobile français, les MVNO ripostent sur le terrain du tarif de gros. Sans réseau propre, ceux-ci négocient dur avec les opérateurs historiques, Orange, SFR et Bouygues.
 
Et selon les analystes financiers d’Oddo Securities, « les négociations tarifaires vont de 15% à 30% selon les offres. » Avec la mise en place des offres low cost comme Sosh, Red ou encore B&You, les MVNO sont en mesure de « trouver de nouvelles niches marketing et protéger leurs parts de marché après trois mois sous forte pression. ».
 
Dans le lot de ces petits opérateurs, Virgin a bien résisté face à Free Mobile et décroche un contrat Full MVNO avec Orange de quoi resserrer les liens avec l’opérateur historique alors qu’il vend déjà des abonnements sur le réseau SFR depuis un mois.
En effet, Virgin Mobile a déjà signé avec SFR un accord de Full MVNO. Du coup, l’opérateur virtuel a surement mis en avant le risque pour Orange de voir progressivement les clients de Virgin basculer sur le concurrent SFR pour obtenir des tarifs de gros avantageux. D’autant que Free Mobile devrait faire chuter de 10% le chiffre d’affaire des opérateurs historiques et qu’il n’est pas impossible que Orange rachète Virgin dans un avenir proche.

Finalement, Free Mobile a permis à Virgin Mobile de jouer plusieurs atouts dans la négociation Full MVNO d’autant que Xavier Niel s’intéresserait à un dernier lièvre, celui du marché du prépayé.
 
Source : La Tribune