Haut débit en zone blanche, le sénateur Maurey renouvelle ses accusations contre France Télécom


Début avril, nous vous indiquions les accusations du sénateur Hervé Maurey notamment sur le fait que France Télécom « sacrifie une fois encore les territoires ruraux ». Le vice président de la commission du développement durable, des infrastructures, de l’équipement et de l’aménagement s’inquiète de l’arrêt du programme de l’opérateur historique visant à améliorer l’accès à internet notamment dans les zones rurales.

 
Ces accusations ont été récusées par France Télécom en la personne de Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales de l’opérateur historique : "C’est tout simplement faux, le programme n’est pas arrêté et les neutralisations vont se poursuivre. L’investissement de 60 millions d’euros sera mené à son terme".

 
A contrario, le sénateur persiste : "Des maires de mon département ont contacté la direction régionale de France Télécom qui lui ont confirmé que ici ou là, la neutralisation des multiplexeurs n’était plus à l’ordre du jour". Tout en poursuivant "J’ai moi même appelé la direction régionale de l’opérateur en Normandie qui m’a confirmé ces propos : France Télécom doit faire des économies, notamment en coupant dans ce programme. Ou en les reportant sans donner de calendrier. C’est l’ambigüité la plus totale, il y a un vrai double langage. Localement on dit aux élus : ça ne se fera pas, nationalement, on dit qu’il n’y pas de problèmes, c’est intolérable".

Source : Zdnet