Face aux séries américaines, le CNC propose une aide financière pour les séries française

Face aux séries américaines, le CNC propose une aide financière pour les séries française


Fin février, Nicolas de Tavernost, le patron de la chaîne M6 annonçait vouloir diffuser moins de séries américaines compte tenu du fait que celles-ci sont de moins en moins regardées en Europe même si les français sont encore férus des programmes audiovisuels américains.
Dans la même idée, le CNC, le Centre National du Cinéma propose une aide financière supplémentaire aux projets des séries françaises. Dans son bilan annuel, le CNC constate que les fictions américaines sur le petit écran continuent à progresser alors que les programmes français stagnent. En 2011, le CNC a comptabilisé 813 soirées de fiction, soit 62 soirées supplémentaires qu’en 2010. Et le premier diffuseur de séries américaines est M6 alors France 2 est le champion de la fiction tricolore.

 
Dans un contexte difficile pour le CNC puisque largement critiqué par les élus et les fournisseurs d’accès, l’instance a décidé de subventionner à 25% les séries pour lesquelles seront commandées au moins 6 épisodes et qui auront une durée de 45 à 52 minutes. En revanche, le soutien aux séries longues déjà installées comme Plus Belle La Vie sera réduit. La fiction française bénéficiera donc de 8 à 10 millions d’euros supplémentaires par rapport aux 75 millions de financement actuel.

 
Pour assoir ce nouveau financement, Eric Grandeau, le patron du CNC, mise sur une croissance de ses recettes : « Nos recettes sont assises sur le chiffre d’affaires. Le plafonnement de nos taxes est antagoniste avec ce modèle. Il est vital d’avoir un compte de soutien en croissance », a martelé le président. Une position qui intervient au moment où le sénat à demandé un audit des comptes du CNC à la Cour des comptes.

Source : La Tribune