Selon un cabinet d’études, la marge serait plus importante sur les forfaits Free Mobile que chez les autres opérateurs

Selon un cabinet d’études, la marge serait plus importante sur les forfaits Free Mobile que chez les autres opérateurs
 
C’est une étude étonnante qu’a publié l’Usine Nouvelle dans son édition de cette semaine. Réalisée par un cabinet d’études, celle-ci montre que une base de revenu de 100 euro par abonné, Free Mobile dégagerait une marge de 60%, en moyenne, alors que les opérateurs historiques dégageraient 33% de marge, toujours en moyenne.
 
 
On constate sur ce graphique que Free dépense beaucoup moins que ses concurrents pour la vente de ses abonnements, et n’est pas imputé par le coût des terminaux. Par contre, en ce qui concerne les investissements dans le réseau, Free Mobile consacre la même part que ses concurrents.
 
Bien sûr, rapporté au prix des forfaits, la marge en valeur absolue est moins importante chez Free Mobile. Si on applique ces pourcentages au forfait 19,99 €, la marge est de 12 euros. Pour un forfait équivalent chez un autre opérateur, facturé 50 euros, la marge sera de 16,5 euros. Il faut aussi noter que cette étude ne semble pas prendre en compte le coût de l’itinérance avec Orange, ce qui ferait baisser significativement la marge de Free Mobile.
 
Cette étude confirme en tous cas ce qu’avait déjà indiqué Xavier Niel lors de l’interview accordée à Univers Freebox, à savoir que ce sont les couts structurels qui plombent les autres opérateurs et qui renchérissent le tarif de leurs forfaits. C’est d’ailleurs en diminuant ces coûts structurels, notamment de distribution, que les opérateurs historiques peuvent s’aligner en partie sur les offres de Free avec leurs marques low cost.