Interview : Rovio explique son partenariat avec Free, et promet des nouveautés si les Freenautes sont intéressés par Angry Bird

Interview : Rovio explique son partenariat avec Free, et promet des nouveautés si les Freenautes sont intéressés par Angry Bird
 
A l’occasion du lancement d’Angry Bird sur la Freebox Révolution, Univers Freebox a interrogé Julien Fourgeaud (http://twitter.com/jfourgeaud), le Producteur Executif du projet chez Rovio, l’éditeur d’Angry Bird. Il explique le partenariat actuel et à venir entre l’éditeur et Free
 
Univers Freebox : Comment vous est venue l’idée de porter Angry Birds sur la Freebox
Révolution ?
 
Julien Fourgeaud : Nous poussons le développement toujours plus loin sur de nouvelles plateformes pour le plaisir de nos fans.
Angry Birds est déjà disponible sur différents Smartphones (Apple, Android, Nokia, etc…), sur le web (http://chrome.angrybirds.com) mais aussi sur PC.
Les box et la TV sont clairement dans nos priorités.
La Freebox, c’est le produit idéal :
– très bonnes performances/qualité du produit
– bon kit de développement
– une télécommande avec gyroscope pour contrôler le jeu
Nous avons aussi quelques Français chez Rovio, donc ca aide 🙂
 
Comment s’est déroulé votre partenariat avec Free ?
 
Free a été un très bon partenaire.
Nous avons mis en place les bases très rapidement, leur équipe a été très dynamique et engagée sur les différents éléments de la coopération.
La majeure partie des échanges s’est passé par email, avec une réunion dans leurs bureaux pour découvrir la box en détail et les coups de téléphones occasionnels.
Ils étaient très impatients de nous voir lancer Angry Birds pour leurs abonnes, certainement pour pouvoir jouer eux-mêmes.
 
Combien de temps a pris le développement d’Angry Birds pour la Freebox Révolution ?
 
Relativement difficile de compter le temps de développement sachant que le projet ne reposait pas que sur la partie code du jeu mais aussi sur la mise en place du partenariat.
Le portage du jeu a été relativement direct grâce aux librairies standards utilisées par Free.
Nous avons bien sur amélioré l’expérience pour extraire le maximum de la Freebox.
La période de test a aussi pris un certain temps, voulant satisfaire nos fans et leurs apporte la qualité et l’expérience qu’ils connaissent sur les autres plateformes.
En tout et pour tout, ca nous a pris environ 3 mois pour lancer le produit.
 
L’application sera proposée gratuitement aux Freenautes, quel est votre modèle économique sur la plateforme Freebox ?
 
Nous ne pouvons divulguer les termes, mais que ce soit Free ou Rovio, nous voulions offrir l’expérience Angry Birds aux fans sur Free.
Nous avons un accord sur la License avec Free qui nous a permis de rendre le processus complètement transparent.
Comme toujours, un partenariat clair facilite le développement.
 
Existera t-il, à l’instar des autres plateformes où Angry Birds est disponible, des mises à jour de l’application (nouveaux niveaux) ? Si oui, seront-elles payantes ?
 
Aujourd’hui, nos fans sur Freebox vont avoir accès à plus de 300 niveaux.
Nous pensons que même pour nos fans hardcore, ca va prendre un certain temps pour obtenir 3 étoiles sur chacun des niveaux.
Bien sur, nous pensons déjà à la prochaine étape.
Dans un premier temps, nous voulons comprendre comment nos fans utilisent leur Freebox.
Plus nos fans joueront a Angry Birds, plus nous voudrons leur apporter de nouvelles opportunités, donc commencez à jouer !
 
Pensez-vous déjà à porter d’autres éditions ? Tel que Angry Birds Space prévu pour le 22/03 ?
 
J’aimerais vous en dire plus sur Space, mais ca ruinerait la surprise.
Suivez http://space.angrybirds.com pour les dernières news 😉
Comme dit plus tôt, plus vous jouez a Angry Birds sur la Freebox, plus il y a des chances d’avoir de nouveau contenu.
 
D’après vous est ce que d’ici quelques années le marché des jeux /applications sur les box sera aussi important que celui du mobile ?
 
Il est clair qu’il y a de plus en plus d’applications sur les box.
La plus grosse opportunité des box c’est d’offrir du contenu et des façons d’engager sur le contenu d’une façon différente que sur Smartphone.
Bien sur, ce n’est pas offrir uniquement une expérience differente, mais aussi complémentaire, ou Smartphone et box se complètent et peuvent être utilises de concert.
A suivre de très près !