Free n’appliquerait pas le fair use de 3 Go ce qui ferait exploser le trafic sur le réseau d’Orange

Free n’appliquerait pas le fair use de 3 Go ce qui ferait exploser le trafic sur le réseau d’Orange
 
Comme certains d’entre vous avaient déjà fait remarquer que Free ne semble pas mettre systématiquement de limites quant à l’utilisation de l’Internet Mobile. Les abonnés qui se retrouvent dans ce cas peuvent ainsi surfer tranquillement même au dessus du fair use de 3 Go annoncé par l’opérateur (dans la majorité des cas, le fair use semble cependant être appliqué)
 
Une très bonne nouvelle pour les abonnés, mais une situation qui irrite Orange. En effet selon La Tribune, Orange a affirmé que Free ne limitait pas son forfait illimité à 3Go de fair use. Le journal explique que c’est ce qui aurait causé déjà au moins un incident grave de saturation du réseau d’Orange début février. Plusieurs cas atypiques auraient été relevés dont une abonnée de Free Mobile ayant consommé 55 Go en trois jours !
 
Pour faire face à cette utilisation importante de bande passante, Free n’aurait cessé de demander plus de capacités à Orange, qui a dû doubler ses équipements de passerelles entre les deux réseaux, selon La Tribune.
 
France Télécom estime que « l’utilisation actuelle de l’itinérance par Free est celle d’un opérateur virtuel, d’un full MVNO, pas d’un opérateur de réseau ». Même si de ce fait le contrat d’itinérance va lui rapporter plus que prévu, Orange somme donc son client de lui fournir un « schéma de prévisions de ses besoins capacitaires » et surtout l’enjoint de s’engager sur la montée en charge de son propre réseau.
 
Si la réunion entre les deux opérateurs qui a lieu aujourd’hui devait mal se passer, il n’est pas exclu qu’Orange porte l’affaire devant l’ARCEP ou pire, qu’il dénonce le contrat et coupe l’itinérance 3G (il ne resterait ainsi plus que l’accord d’itinérance 2G).
 
Source : La Tribune