Prix du mobile : La France a été classée second pays le moins cher avant même la sortie de Free Mobile

Prix du mobile : La France a été classée second pays le moins cher avant même la sortie de Free Mobile


Selon une étude du régulateur britannique, les prix du mobile en France, avant même la sortie de Free Mobile, sont l’un des moins cher comparé à ceux de 5 autres grands pays occidentaux du fait d’une forte baisse l’an passé.

 
Une étude qui reste cependant à nuancer même si elle a recensé 3475 tarifs dans six pays étudiés. Plusieurs travaux de l’OCDE ou encore de la Commission Européenne arrivent à une conclusion inverse. La semaine dernière, nous reprenions largement les propos de Stéphane Richard devant les parlementaires. Pour justifier ses prix, il a insisté sur le fait de « comparer ce qui est comparable ». Il s’est d’ailleurs inspiré de cette étude pour le démontrer : « Certes les prix au Royaume Uni sont bas mais les engagements sont de 36 mois et les prix en France sont moins chers qu’en Allemagne… » a-t-il expliqué.

 
L’étude, publiée en décembre 2011, a défini neuf profils de consommateurs en fonction de leur utilisation de services mobiles et ont comparé les prix de ces services en : la Grande-Bretagne, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis.
Ainsi, l’étude montre que les prix anglais sont les moins chers des six pays étudiés. Juste derrière, la France obtient la deuxième place. Pour une consommation mensuelle de 4h30 avec un Smartphone de dernière génération, 30 SMS et 300MB de Data, l’abonnement mensuel en 2010 était de 35 livres puis de 31 livres en 2011 au Royaume Uni. En France, l’abonnement est chiffré en 2010 à 55 livres et 48 livres pour 2011.

 
Source : Les Echos