[MàJ] Réseau Free Mobile : Eric Besson a antidaté ses courriers pour devancer l’Arcep

[MàJ] Réseau Free Mobile : Eric Besson a antidaté ses courriers pour devancer l’Arcep


Dans le contexte de la polémique autour de l’allumage partiel ou non du réseau Free Mobile, le Canard Enchaîné révèle que le ministre a tenté de doubler l’Arcep pour demander la vérification des installations de Free.

 

Nous vous en parlions, un certains nombre de doutes ont été formulés sur le réseau de Free lors de son lancement même si aucun opérateur n’a officiellement porté plainte. Les syndicats ont tout de même saisi l’opportunité de demander une nouvelle vérification du réseau.

 
Pour mémoire, l’Arcep a, dans un premier temps, estimé que les contrôles étaient suffisants. Finalement, le 26 janvier elle décide par communiqué de presse (publié le lendemain) de programmer une nouvelle vérification du réseau du quatrième entrant. Cette initiative a agacé Eric Besson qui aurait préféré prendre la main sur le dossier. Le 27, son cabinet fait porter par coursier une lettre à l’Arcep à 14h20, l’enjoignant de vérifier le réseau de Free.

 
Au-delà des faits, le Canard Enchaîné indique que le courrier du ministre est antidaté au 25 janvier. Transmis au Figaro, la missive a donné suite à l’article intitulé "Un bras de fer entre Besson et l’Arcep". Très rapidement le régulateur a démenti cette idée dans un nouveau communiqué de presse.

 
Interviewé par Les Echos, le patron de l’Arcep, a d’ailleurs insisté sur le fait que la décision a été prise de manière indépendante deux jours avant le courrier du ministre.

 

Mise à jour : Eric besson répond aux accusations sur twitter

 

Source : Zdnet