Orange dément que Free Mobile va faire baisser son revenu par abonné

Orange dément que Free Mobile va faire baisser son revenu par abonné


Free Mobile implique t-il la fin du dogme de l’ARPU, le chiffre d’affaires mensuel moyen réalisé par une entreprise avec un client. Pour Stéphane Richard, la réponse est négative. Il a expliqué à la commission des affaires économiques de l’assemblée que la casse des prix, c’est la carte de Free. « Niel a le record de la marge sur le fixe (39% de son chiffre d’affaire) ce qui représente bien plus que la marge dans le mobile » a-t-il expliqué.

 
Pour aller plus loin, Stéphane Richard est revenu sur le modèle de Free. Jugé comme une offre low cost, le patron d’Orange privilégie son modèle d’accueil dans ses boutiques, la qualité de son réseau ou encore son service client pour faire face à Free. « Les consommateurs sont ils prêt à payer pour un service ou non, sont-ils prêt à perdre sur la qualité du service, quelles seront les conséquences sur l’emploi… » a-t-il dit. Sans pour autant formulé des réponses précises, le patron d’Orange privilégie l’offre de service associée au terminal et estime que les innovations d’Orange feront la différence notamment en ce qui concerne le paiement avec le mobile, le NFC, l’utilisation de son mobile pour de nouveaux usages.