L’ARCEP rappelle au GIE en charge de la portabilité ses obligations de non-discrimination et de transparence

L’ARCEP rappelle au GIE en charge de la portabilité ses obligations de non-discrimination et de transparence
 
Les pouvoirs publics semblent enfin prendre en compte les problèmes concernant la portabilité qui causent des retards importants chez les abonnés Free Mobile. L’ARCEP avait déjà alerté le 13 janvier, le GIE EGP de la nécessité de mettre en œuvre en urgence tous les moyens nécessaires pour faire face à l’augmentation exceptionnelle du nombre de demandes de portabilité.
 
L’ARCEP note également avec satisfaction que le GIE EGP et les opérateurs ont acté, vendredi 27 janvier, le principe d’une augmentation de la capacité de la plateforme à 80.000 portages par jour, par paliers progressifs afin de ne pas mettre en péril le fonctionnement de la conservation du numéro mobile en France. L’Autorité invite par ailleurs les opérateurs à accroître dans les mêmes proportions les capacités de leurs systèmes d’information respectifs.
 
Par ailleurs, l’ARCEP, dans un courrier en date du 30 janvier 2012, « a rappelé au GIE-EGP et aux opérateurs membres de son conseil d’administration qu’ils doivent, conformément aux textes applicables, veiller au respect du principe de non-discrimination et énoncer des règles claires et transparentes de traitement des demandes de conservation du numéro mobile.

Dans l’intervalle, il est indispensable que les abonnés mobiles souhaitant conserver leur numéro à l’occasion d’un changement d’opérateur ne le perdent pas ni ne subissent des délais d’interruption de service disproportionnés. Il est donc indispensable que les opérateurs mobiles veillent à ce que leurs abonnés disposent de leur nouvel accès mobile avant la date effective du portage et informent leurs abonnés de la date prévue. Par ailleurs, les opérateurs mobiles doivent être en mesure de traiter les demandes de rétractation ou d’annulation des demandes de portabilité dans les délais légaux, afin que les abonnés ne se retrouvent pas injoignables. »
 
Espérons que ces augmentation de capacités soient mises en œuvre le plus rapidement possible, comme l’a demandé également Eric Besson, afin que les abonnés Free Mobile qui patientent depuis plusieurs jours/semaines puissent enfin bénéficier de leur abonnement