Eric Besson reproche à Xavier Niel de ne pas avoir remercié le gouvernement

Eric Besson reproche à Xavier Niel de ne pas avoir remercié le gouvernement

Eric Besson, le Ministre en charge de l’économie numérique avait déjà tenté de s’approprié le mérite du lancement de Free Mobile. Il indiquait en effet récemment que c’était grâce au gouvernement que Free Mobile pouvait proposer des tarifs aussi bas, puisqu’il avait payé sa licence 3G moins chère. Cet argument ne tient évidemment pas la route comme nous l’expliquions récemment.
 
Loin de se dégonfler, Eric Besson a remis ça lors de ses vœux à l’ARCEP. Il apostrophe ainsi Xavier Niel en public, de façon ironique, pour lui reprocher de ne pas avoir suffisamment remercié le gouvernement de lui avoir permis d’obtenir cette licence. 
 
Le ministre oublie un peu vite que si c’est François Fillon (que Xavier Niel a bien cité lors de la conférence) qui est intervenu pour que l’Etat mette aux enchères une quatrième licence, c’est surtout par ce qu’il y avait une forte opposition du Président de la république, influencé par un de ses plus proches amis qui n’est autre que Martin Bouygues. 
 
 
On peut par ailleurs se sentir mal à l’aise au regard de cette vidéo quand un ministre tente de remettre en place Xavier Niel. Un ingénieur Télécoms analyse la scène dans une tribune sur rue 89 : "La république des copains et des coquins n’est pas morte, et Xavier Niel a eu le mauvais goût de le rappeler de façon pas assez subliminale dans la présentation de ces offres !

En France, on n’aime pas les gens qui font de l’argent trop ouvertement : Free est donc coupable de l’afficher aussi sereinement. Un Bouygues ou un SFR font certainement cela plus discrètement. Il importe donc de cogner sur Xavier Niel pour lui rappeler qui est le maître (ou qui se croit le maître) et qu’il n’est pas encore de « ce beau monde » : Xavier Niel serait un « faquin » mal élevé, impertinent, donc qu’on peut mépriser. Et quand c’est le ministre qui donne le signal, tout ce beau monde se goberge. »