Freezone S'inscrire

Free Mobile : "Le scénario du pire" selon un opérateur

Ce matin, nous vous proposions une approche du modèle économique de Free Mobile. Depuis quelques jours, l’engouement pour les deux offres présentées par Xavier Niel mardi dernier n’en finit plus.

Dans ce contexte, des analystes estiment que les profits d’Orange, SFR et Bouygues Télécom pourraient chuter d’ici à 2015 du fait de la guerre des prix.
En sommes, Free Mobile change la donne sur le marché et cela pourrait avoir un impact sur l’emploi dans le secteur des télécommunications.

Annoncé comme « un tsunami » par Stéphane Richard lors de la présentation de ses vœux au personnel de l’opérateur historique, les forfaits proposés poussent les opérateurs à modifier leurs abonnements à la baisse pour se rapprocher des 20 euros.

Selon Les Echos, « c’est le scénario du pire » lâche t-on chez un opérateur. Le cabinet AT Kearney estime à 46 % le rabais moyen offert aux clients. En une semaine, le prix de l’abonnement mobile à été divisé par deux et Xavier Niel murmure qu’il peut faire mieux. Vendredi après midi, le fondateur de Free était l’invité de l’émission « De quoi je me mail » de François Sorel. Lorsque le journaliste lui a posé la question de savoir qu’elle serait l’attitude de Free Mobile si la concurrence s’aligne, Xavier Niel a répondu : « Quel bonheur ! (...) On va enfin pouvoir sortir ce qu’on a dans les poches. (...) On a des surprises. »

D’ici 2015, le courtier Raymond James estime que le revenu moyen par abonné pourrait baisser de 10% par an. Dans ce cas de figure, France Télécom devrait affronter une baisse de l’excédent brut d’exploitation en quatre ans de 1 milliard d’euros. SFR aussi pourrait voir ses profits chuter de 1 milliard d’euros et Bouygues Télécom pourrait perdre 400 millions.

« Nous allons devoir dégrader une ou plusieurs des variables : dividendes, investissement et emplois », estime le cadre d’un opérateur. D’autant que la masse salariale de Free ne représente que 5% du chiffre d’affaires alors que chez Orange, c’est l’équivalent de 28% du chiffre d’affaires.
Mais les opérateurs pourraient aussi choisir d’affronter la vague Free Mobile en réduisant les dividendes…

 

Dernièrement, Xavier Niel a déclaré, dans l’interview accordée à Univers Freebox, que Free venait sur ce marché pour "foutre le bordel" et qu’il semble bien qu’il y soit arrivé
 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (187)
Afficher les 182 premiers commentaires...
Posté le 17 janvier 2012 à 08h46 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter
moi meme a écrit
Vivement la Freebanque, le Freecarburant, les Freemarchés, les Free ........ tout quoi !++ 10000 !!au moins les Français qui ont de la merde dans les yeux ont vu qu'on les prenait bien pour des cons !encore on parle que de telephonie mobile .. pour le reste c'est pareil , les riches deviennent plus riches et les plus pauvres deviennent plus pauvres ! travaillez plus et gagnez plus , n'est ce pas ?

plutot que de tirer betement sur les riches, fait tout pour le devenir. tout est possible en france. se plaindre de sa condition sans chercher a en changer ne sert a rien.

Posté le 17 janvier 2012 à 09h41 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Quand le train est arrivé, il a fait disparaître les relais de poste et presque tous les métiers autour du cheval. Est-ce pour autant que l'économie française a fait plouf ? Pas vraiment...

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
20770 points
Posté le 17 janvier 2012 à 15h39 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Chani a écrit
« Nous allons devoir dégrader une ou plusieurs des variables : dividendes, investissement et emplois ». Allez savoir pourquoi, j'ai tendance à penser que ce ne seront pas les dividendes qui risquent d'être ajustés... Mais c'est sans doute du mauvais esprit de ma part ;-P

   Bonjour, je crains la même chose que vous les employés qui ont toujours été considérés comme une variable pas comme des êtres humains et ils feront surement encore les frais de cette politique industrielle, heureusement Free risque d'embaucher et tous ces gens seront qualifiés pour postuler pour un emploi.

Déçu

Posté le 18 janvier 2012 à 08h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter
moi meme a écrit
Vivement la Freebanque, le Freecarburant, les Freemarchés, les Free ........ tout quoi !++ 10000 !!au moins les Français qui ont de la merde dans les yeux ont vu qu'on les prenait bien pour des cons !encore on parle que de telephonie mobile .. pour le reste c'est pareil , les riches deviennent plus riches et les plus pauvres deviennent plus pauvres ! travaillez plus et gagnez plus , n'est ce pas ?


Regardez qui est le proprio par le Whois ce ces deux nom de domaines : www.freebanque.fr et www.freebank.fr

Posté le 18 janvier 2012 à 13h12 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Je suis abonné à Free depuis 2002. Free avait prévu le basculement de mon ancien opérateur mobile vers Free Mobile hier 17/01/2012 à 11H00.

Depuis hier après-midi mon mobile ne marche pas.

Lorsqu'un contrat existe entre deux parties, chacune peut exiger de l'autre qu'elle respecte. Aujourd'hui c'est bien Free qui ne respecte pas sa part du contrat.

Impossible contacter le Service Client.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide