“Le réseau Free Mobile est plus moderne et plus performant pour un investissement inférieur”

“Le réseau Free Mobile est plus moderne et plus performant pour un investissement inférieur”

 

Good Morning Business a ouvert sa matinale avec Xavier Niel. Le patron de Free est revenu sur les conséquences de Free Mobile sur la qualité du réseau mobile dans l’avenir, sur la viabilité de son offre.

Stéphan Soumier rend les honneurs au lancement commercial de Free Mobile tout en restant très inquiet pour la montée en puissance des réseaux.

 

<>
Cliquez sur l’image pour lire la vidéo

 
St S : Que reste t-il comme marge pour investir ? Vos concurrents disent on va prendre un milliard d’investissement par an ce qui va être nécessaire pour la montée en puissance des réseaux. Avec 5 millions de clients, il vous faut 200 euros au moins de rentabilité par client et par an et 17€ de rentabilité par client et par mois. A 19.99 euros comment faites-vous ?

 
X N : On parle des chiffres des concurrents et on n’a pas les mêmes chiffres. Le déploiement du réseau qui nous permet de tenir 10 millions de clients, il coute un milliard euros y compris les fréquences et les licences sur 95% du territoire. Le cout d’exploitation 200 à 300 millions d’euros par ans et on vise un tout petit peu plus que 5 millions de clients.

 

 

 
Xavier Niel note la différence entre les entreprises familiales et les entreprises qui n’appartiennent plus à personne, purement capitaliste. « Qu’est ce que l’on fait de nos profits ? On les investit dans notre réseau plutôt que dans des dividendes » s’est exclamé le patron de Free.

 
« On a en France le fixe le plus moderne et dans lequel il y a le plus d’investissement » a réagit Xavier Niel au sujet des éventuelles conséquences sur le réseau. Les critiques à l’époque du lancement de l’ADSL étaient les mêmes et ne se sont pas produites a sous entendu Xavier Niel. Pour le patron de Free, ses concurrents n’ont qu’à limiter leurs coûts internes.
 

Concernant les boutiques, 100 boutiques sont prévues à l’ouverture d’ici 2 ans. "L’investissement dans une centaine de boutiques n’a pas de coût financier" s’est amuser le patron de Free.

 

Concernant le traitement médiatique de Free Mobile d’un média à l’autre, "Ce sont des médias bien tenus" s’est-il amusé.

"Je souhaite que 19,99€ soit la nouvelle référence du marché mobile" a conclu Xavier Niel.