4G : 1 milliard de recettes supplémentaires attendu pour les fréquences en or

4G : 1 milliard de recettes supplémentaires attendu pour les fréquences en or

 
Le ministre de l’Industrie, Eric Besson, vient d’indiquer à l’AFP que l’appel d’offres pour les licences de téléphonie 4G était "un succès intégral" et que l’Etat allait empocher un milliard d’euros de recettes supplémentaires de la part des opérateurs.

 
"Le résultat de l’appel d’offres va au-delà de nos espérances. C’est un succès intégral puisque nous attendons un milliard d’euros de recettes supplémentaires par rapport aux 2,5 milliards initialement prévus" pour l’ensemble des licences, a déclaré M. Besson, alors que le résultat du second tour d’enchères pourrait être connu ce soir.

 
Le premier tour des enchères 4G de septembre a permis au gouvernement d’obtenir des quatre opérateurs 900 millions d’euros contre 700 millions d’euros attendus des opérateurs. Free Mobile a alors été retenue pour une quantité de fréquences de 20 MHz duplex et a proposé un montant de 271 000 000 € et a souscrit l’engagement d’accueil des MVNO.

 
Compte tenu que L’Etat attendait 2,5 milliards d’euros pour le total des fréquences 4G, le fait d’annoncer un milliard d’euros supplémentaires impliquerait que l’attribution des "fréquences en or", attendue ce soir, apporterait 2,6 milliards d’euros de recettes, contre 1,8 attendu.
Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free ont déposé leur candidature au deuxième tour des enchères pour les "fréquences en or" de téléphonie mobile de quatrième génération.

 
Une fois opérationnelle sur le territoire, la 4G permettra des débits pour les téléphones mobiles allant jusqu’à plus de 100 mégabits par seconde, et donc pratiquement les mêmes capacités que l’on a chez soi depuis sa ligne fixe internet très haut débit. Actuellement, la 3G permet d’avoir jusqu’à quelques mégabits seulement sur son mobile.


Source : AFP

Merci à Jean Michel