Freezone S'inscrire

Portrait : Xavier Niel terrorise la planète mobile.


Avec la sortie de Free Mobile, l’agence Reuters profite de cette actualité pour faire le portrait de Xavier Niel, le discret business angel est désormais au centre du jeu du mobile.

 
Inconnu il y a huit ans, l’homme d’affaires restait dans l’ombre malgré l’essor de Free qui s’imposait dans le paysage des télécommunications françaises. Toujours discret, Xavier Niel est désormais plus présent dans les médias. Et pour cause, avec sa box, le fondateur de Free a révolutionné le marché de l’ADSL. L’inventeur du triple play à moins de 30 euros à de quoi agiter la sphère mobile s’il arrive à nouveau à bouleverser le marché comme il l’a fait avec l’ADSL.

 
Personnage atypique, la douzième fortune de France habituée aux petites phrases polémiques n’en a pas finit d’inquiéter ses concurrents. Avec la sortie imminente de Free Mobile, il ne se passe pas une conférence de presse dans que France Télécom, Bouygues Télécom ou encore SFR ne soient interrogés sur l’arrivée du challenger.

 
Pour faire bouger les lignes, le patron appuie là où cela fait mal, il attaque sur les prix et cela marche. Culte du secret d’un côté et anticipation de l’autre, le marché mobile français n’a jamais autant évolué. La concurrence se réfugie derrière des offres low-cost, le quadruple play, vante son service après vente et parfois, leurs conseillers clientèle s’arrangent de quelques mensonges pour faciliter la prise d’abonnement ou du moins limiter la fuite de leurs clients.

 
Il faut dire que l’arrivée d’un quatrième opérateur à de quoi inquiéter. Pour preuve, la hausse de la TVA de janvier dernier a obligé les opérateurs mobiles à réagir : un épisode qui a profité aux opérateurs virtuels. Autre inquiétude, l’éventualité de commercialisation de Free Mobile avant les fêtes de noël terrorise la planète mobile. Et tout cela se produit sans que l’on sache comment sera forgé Free Mobile.

 
La vie en Rose :

Tout de même de moins en moins discret, les apparitions de Niel sont plus nombreuses. Initiatives à la sauce Apple, Xavier Niel n’a toujours pas troqué son jean pour un costar mais s’est tout de même équipé d’un micro cravate pour animer le show lors de la sortie de la Freebox Révolution. Sous les projecteurs, l’ancien geek est devenu respectable, déjeune avec le président, créer une école de l’internet et s’impose parmi les plus grands.
"Beaucoup voient le premier niveau de Xavier et ils s’arrêtent là, à son côté ’geek’, génie, entrepreneur qui a réussi. Mais il y a un niveau deux", explique Olivier Rosenfeld, l’ancien directeur financier d’Iliad, qui siège toujours au conseil d’administration. "Il a une soif, une vraie envie de reconnaissance (...) Il veut être reconnu par la société. Aujourd’hui c’est chose faite."

 
Malgré une carte de visite qui lui colle à la peau, celle de sa fortune dans le minitel rose, l’heure est à la consécration, il n’est pas sorti des grandes écoles comme ces pairs. Malin, discret, original ou tout simplement humain, voilà comment on pourrait décrire l’agitateur des télécommunications françaises. L’homme d’affaire a sa méthode à succès, il s’affranchit des codes hiérarchiques ou vestimentaires, veille au grain…

 
Source : Reuters
 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (54)
Afficher les 48 premiers commentaires...
Posté le 14 décembre 2011 à 00h55
Manga3 a écrit
  Que nous réserve l'avenir du numérique...?? de grand moment, surement....

Je ne sais pas mais on nous promet la révolution du numérique le 10 janvier 2012Rigolant

Posté le 14 décembre 2011 à 01h01
yang zeng a écrit
moi YANG ZENG chinois banlieue Shenzen fait heure supplémentaire pour assouvir petit merdeux capricieux travai l mobile,moi payé 120 dollars/mois alors eux gagné ça 1 jour !! 

Tu as raison on devrait faire comme vous, tout ce qu'on vend en France on le produit en France, comme ça petit chinois plus niqué salarié français.Petit chinois choma.

Posté le 14 décembre 2011 à 12h53
Manga3 a écrit
l'arrivé du net en 1993 avec des modems a 128kbs

À l'époque, 128 kbps c'était en numérique avec deux canaux Numéris à 64 kbps couplés.

En RTC, on était à 14,4 kbps avec le vent dans le dos, puis ça a doucement évolué en 28,8 kbps en 1995-1996.

Posté le 14 décembre 2011 à 12h59
haribo a écrit
on nous promet la révolution du numérique le 10 janvier 2012

C'est Numéricable, les génies high-tech qui ont une box de 160 Go avec prise USB inactive.

Pour eux, rien que l'activation de cette prise pour brancher un disque externe serait "révolutionnaire".

Posté le 14 décembre 2011 à 13h37

Faire du fric avec le minitel rose pour l'investir dans un truc qui impose à tout le marché français l'ADSL haut débit triple-play à 30€/mois, moi je dis que c'est tant mieux.

Et je rappelle que du temps du minitel rose, la moitié du CA était encaissé par... France Telecom. Et eux touchaient non seulement sur les sites de X. Niel, mais aussi sur tous les autres, roses et autres.

Et qu'est-ce qu'ils nous proposaient, France Telecom, juste avant l'arrivée de Free ?

Du mono-play 512kb/s à 45€ / mois. Modem en sus. Limité à X GO / mois (5 je crois?).

Qui s'en souvient ?

 

 


reno69
Envoyer message
 
20362 points
Posté le 28 décembre 2011 à 22h56

  Bonjour, c'est quoi cette brosse à reluire UF même si je reconnais ce qu'il a fait avec le triple play (XN), ici c'est comme si ses offres mobiles étaient déjà parues et avaient écrasées la concurrence, il faut arrêter un peu c'est un homme avec des qualités et des défauts ce n'est pas un Dieu et d'avoir entretenu le buzz sur la sortie "imminente" de Free Mobile (La fusée est sur la rampe de lancement etc) puis les fêtes sont arrivées et plus rien il n'y a pas là de quoi l’encenser car il a déçu tous ceux qui espérait en lui pour le Mobile pour les fêtes de fin d'année.

  Moi aussi j'attends Free Mobile et je ne suis pas pressé car j'ai une offre chez Vingin Mobile à -50% valable jusqu'en mars 2012 (par Vente Privée), mais je trouve cette façon de faire pas très cavalière et heureusement que ce ne sont pas Orange, SFR ou Bouygues qui ont fait cela car qu'est ce qu'on aurait entendu ici sur UF, attendons de voir les offres de Free Mobile en janvier 2012 et si ses offres sont vraiment de "la balle" alors là on pourra le dire en connaissance de cause, mais là c'est trop tôt pour le faire, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué !

Surpris

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Quels enrichissements apporteriez-vous au forfait 2 euros de Free Mobile ?
2465 votes 63.7%
Plus de data en France
136 votes 3.5%
Plus de data en roaming
577 votes 14.9%
Les appels illimités
99 votes 2.6%
Un plus large choix de destinations incluses
594 votes 15.3%
Peu importe tant que le tarif n'augmente pas
 3871 votes