Free Mobile : Quid des femtocells intégrées à la Freebox ?

Free Mobile : Quid des femtocells intégrées à la Freebox ?
 
Univers Freebox vous annonçait en juin, que Xavier Niel avait précisé, lors de la rencontre avec les communautés de Freenaute, que c’était déjà l’abonné qui allait payer l’électricité pour alimenter ces Femtocells, et qu’il n’allait en plus devoir les acheter. Autrement dit, ces femtocells seront proposées gratuitement au Freenautes.
 
Mais depuis cette annonce, Free s’est fait discret en ce qui concerne cette technologie. Il faut dire que l’annonce de leur gratuité a fait réagir SFR qui les offre dorénavant à ses abonnés alors qu’elles étaient facturées 99 euros (voire 199 euros) auparavant. Une façon de couper l’herbe sous le pied du nouvel opérateur mobile.
 
Reste donc à savoir de quelle facon Free va proposer ses femtocells. Celles-ci pourraient être déjà incluses dans la Freebox Révolution, plusieurs composants n’ayant pas encore été identifiés. Mais plus probablement, à la vue de la taille des femtocells proposées par SFR, elles pourraient se loger dans l’emplacement vide de la Freebox Server. Cela supposerait donc que Free devra en envoyer à chaque Freenaute qui en ferait la demande, ce qui devrait prendre un certain temps. Dans ces conditions, il faudrait donc attendre plusieurs semaines/mois pour que les femtocells soient généralisées et qu’elles puissent réellement compléter le réseau de Free Mobile.
 
Des solutions alternatives
 
La licence de Free Mobile comptant 3 fois moins de fréquences 3G que celles d’Orange, SFR et Bouygues Télécom, il est plus impératif pour le nouvel opérateur de « décharger » son réseau. Certains évoquaient la possibilité pour Free d’utiliser son réseau Wimax, mais même si celui-ci continue à se déployer, les terminaux compatibles ne sont pas commercialisés. Cette solution est donc à rejeter.
 
Free dispose également d’un autre réseau : Free Wifi. Celui-ci est composé de millions de Freebox. Il est donc imaginable que Free Mobile l’utilise, en faisant basculer automatiquement les Smartphones compatibles wifi sur ce réseau lorsqu’une Freebox est à proximité. C’était ce principe qui etait utilisé par la Freephonie que Free avait lancé en 2006.