Hadopi : Nicolas Sarkozy demande au CNN de proposer de nouvelles solutions


Lors d’un déjeuner avec le Conseil National du Numérique, le président de la République est revenu sur le sujet de la Hadopi considérant « qu’Hadopi n’est pas une fin en soi ». Nicolas Sarkozy demande ainsi aux membres du CNN de proposer d’autres solutions afin d’atteindre les objectifs de la Haute Autorité. 
Il s’agit pour les membres du CNN de réfléchir sur les sujets de la défense de la propriété intellectuelle et la rétribution des créateurs…

 
Alors que se déroule aujourd’hui le Forum de la Culture à Avignon, le président de la République devrait aborder le sujet de la création.

Lors de la mise en place du Conseil National du Numérique, le président de la République avait déjà expliqué son point de vue sur la haute autorité :
"Je voudrais aborder un sujet qui a pu nous fâcher, HADOPI. Mais HADOPI n’est pas une fin en soi. HADOPI c’est, à un moment de l’histoire, une solution imparfaite trouvée à un impératif que j’estime catégorique, immuable dans mon esprit : la défense de la propriété intellectuelle et des droits des créateurs. Je ne suis pas quelqu’un à changer d’avis sur des choses aussi fondamentales. La création a besoin de voir reconnu son droit de propriété, la France a créé le copyright et le droit d’auteur. Ce n’est pas une petite affaire. C’est une affaire essentielle, en tout cas, à mes yeux. Mais est-ce qu’on peut faire mieux qu’HADOPI ? Sans doute, mais là n’est pas tellement la question ».

 

Source : PCInpact