Le CSA souhaite taxer la plus-value de Bolloré sur la cession de Direct Star et Direct 8 à Canal +

Le CSA souhaite taxer la plus-value de Bolloré sur la cession de Direct Star et Direct 8 à Canal +

 

Hier, le président du CSA, Michel Boyon, c’est dit favorable à la taxation de la plus-value qui pourrait être réalisée par Bolloré sur la cession des chaînes Direct 8 et Direct Star à Canal +.

 
Début septembre, Canal + a mis un pied dans la télévision gratuite en acquérant 60% du capital de Bolloré Média qui édite les chaînes Direct 8 et Direct Star. Cette opération valorisée à 465 millions d’euros est soumise à l’accord de l’Autorité de la Concurrence.
En 2010, Bolloré média a racheté Virgin 17 (Direct Star) pour 70 millions d’euros ce qui alimente la polémique et justifie surement la position du président du CSA.

 
« Je pense que la formule la plus astucieuse et la plus utile par les temps qui courent c’est celle de la taxation de la plus-value réalisée", a déclaré Michel Boyon lors d’une conférence du secteur audiovisuel. "Il y a des mécanismes fiscaux qui permettent de le faire (…) Ca serait la possibilité de mettre fin à quelque chose qui reste éminemment discutable", a-t-il ajouté.

 
Source : zonebourse