Quel avenir pour la TNT payante ?

Quel avenir pour la TNT payante ?


Le 18 octobre prochain le CSA lancera l’appel à candidature pour la mise en place de 6 nouvelles chaînes. Pour le moment, quatre chaînes ont annoncé leur candidature à savoir : RMC Sport (groupe NextRadio TV), L’Equipe TV, la chaîne du Groupe Ensemble TV et Canal 20 (Canal+).

Cette nouvelle donne sur la Télévision numérique va forcement peser sur l’avenir des dix télévisions payantes de la TNT. Déjà, l’équilibre économique n’est pas atteint et l’arrivée massive de nouvelles chaînes attractives ne va en rien faciliter le modèle des programmes sur la TNT payante.
 
Le format payant pourra t-il rivaliser avec les programmes de Chérie HD ou RMC Sport, l’Equipe TV, M6 Famille, TV Breizh ou encore Canal 20 ? A priori, non. AB1 et Canal J ont déjà rendu au CSA leur autorisation de diffusion sur la TNT payante.
 
Et la tentative de diffusion de CFoot sur la TNT payante voulue par le CSA n’a pas permis de redynamiser la TNT payante. Dans son rapport, Michel Boyon, président du CSA, qui a notamment recommandé le choix de la norme DVB T2 a dressé le triste bilan de ce marché : « sur 12 millions de foyers abonnés à la TV payante, 1,1 l’étaient à la TNT payante. Il en faudrait le double pour atteindre la viabilité économique… »
 
Canal est plutôt en dehors des inquiétudes puisque ses chaînes sont intégrées dans une puissante offre globale. En revanche, TF6, Paris Première, LCI, TPS Star, Eurosport sont plus inquiets de l’arrivée de six nouvelles chaînes. Et pour cause, Eurosport sera d’ailleurs directement concurrencée par RMC Sport tandis que Canal 20, axée sur les séries américaines et les fictions françaises, menacera directement Paris Première et TPS Star.
 
Mais arrêter le modèle du payant revient à décider du sort des fréquences payantes sur la TNT. De là à penser que les pouvoirs publics seront tentés d’accorder la gratuité à des chaînes payantes pour préserver son réseau face à la TV connectée, il n’y a qu’un pas. Un comble en ce qui concerne LCI qui vient de renouveler son accord non exclusif avec Canal + et qui demande encore la TNT gratuite.

 

Source : Le Figaro