Les concurrents de Canal+ veulent lui faire perdre ses avantages suite au rachat de Direct8

 
Les opposant à Canal+ ne comptent pas laisser si facilement la chaîne cryptée entrer dans le monde du gratuit, après le rachat de Direct Star et Direct 8. Les chaînes concurrentes éspèrent bien faire plier l’Etat pour qu’il revienne sur les nombreux avantages dont bénéficie Canal+.
 
TF1 et M6 aimeraient ainsi que Canal+ soit privée de ses recettes publicitaires, qui représentent 150 millions d’euros cette année. Cela avait été consenti à la chaîne cryptée à ses débuts puisque les pouvoirs publics lui avait imposé de diffuser des plages en clair. Si la loi revenait sur ce principe, Canal+ pourrait alors transférer ses émissions en clair, comme le Grand Journal, sur Direct 8 ou Direct Star.
 
Autre avantage consenti à la chaîne Cryptée, la possibilité de s’auto-distribuer. Contrairement aux autres chaînes, Canal+ peut facturer directement ses abonnés et définir ses tarifs de commercialisation, sans avoir l’obligation de partager ses revenus avec les distributeurs (même si, dans les faits, il y a une redistribution). C’est le cas sur la Freebox mais également chez les autres distributeurs. Partout ailleurs dans le monde la rémunération des distributeurs peut dépasser les 30%.
 
Enfin, les pouvoirs publics pourraient également revenir sur la TVA à 5,5% dont bénéficient Canal+ et Canalsat alors que les autres plateformes de distribution sont passées à une TVA de 19,6% en début d’année.
 
Source : Le Figaro (version papier)