Test Freebox Player : des points négatifs même si elle rivalise déjà avec les TV connectées

Test Freebox Player : des points négatifs même si elle rivalise déjà avec les TV connectées

 

Les Numériques consacrent un dossier complet sur la Freebox Révolution Player en prenant en compte uniquement l’aspect multimédia du boitier « révolutionnaire » :
« Notez tout de suite que cet article est uniquement consacré à la partie "lecture multimédia" du boîtier Player. Les autres fonctions, comme la réception TV par ADSL ou TNT, les jeux vidéo ou les différents services web ont été volontairement écartés de notre analyse ».

 
Pour les Numériques, la navigation dans les dossiers et fichiers aurait besoin d’un « lifting » car la navigation par arborescence est assez contraignante : « Les photos ne peuvent être affichées sous forme de mosaïque et il est donc assez contraignant de trouver une photo précise. A cela s’ajoute un temps de passage d’une photo à une autre assez élevé, plus de 3 secondes ».

 
Il en est de même pour le dossier musique puisque les jaquettes des titres musicaux ne sont pas visibles. En ce qui concerne le jukebox vidéo, il n’est pas abouti : « Tout d’abord, les fiches (d’allociné) sont uniquement accessibles lors de la lecture des vidéos. Il est impossible d’y accéder depuis l’arborescence du fichier tout comme il est impossible de mettre en place un système de visualisation par mur d’affiches. Enfin, les données ne sont pas téléchargées au préalable, ni stockées et chaque consultation donne droit à un petit temps de chargement ».

 

Ces problèmes seront cependant bientôt corrigés puisque l’explorateur actuel va devenir un véritable navigateur multimédia, s’inspirant de ce qui se fait pour les NAS, comme nous l’avait annoncé Free lors de la rencontre avec les communautés de Freenautes. Ainsi, il sera possible de ranger ses fichiers par types, de faire des recherches par mots clefs, acteurs/réalisateurs ou encore de n’afficher que ceux que l’on n’a pas encore regardés.

 
Enfin tous les fichiers ne sont pas lus. Au-delà de ces points négatifs, il est possible de lire des vidéos Full HD et les MKV sont biens reconnus y compris les multiples pistes audio et sous-titrages qui peuvent y être contenus. Mais le test montre aussi que les ISO ne sont pas reconnus par le système et il faut aller chercher manuellement le fichier M2TS dans l’arborescence d’un RIP de Blu-ray…

 

Au final, le test est plutôt négatif et pourtant, avec ces quelques défauts, la Freebox Révolution rivalise déjà avec les télévisions connectées commercialisées sur le marché. Ainsi, la Freebox Révolution Player n’a pas encore dit son dernier mot.

 
Consultez l’ensemble de ce dossier sur le site de Les Numériques