L’arrivée de Free mobile est-elle l’une des raisons du changement de cap de SFR et Bouygues ?

L’arrivée de Free mobile est-elle l’une des raisons du changement de cap de SFR et Bouygues ?

 

Avec l’arrivée de Free Mobile, la montée en puissance des MVNO, la 4G, les opérateurs historiques changent leur stratégie commerciale.

 
ZDnet a interrogé Frédéric Ruciak, Directeur Général Adjoint, Marché Grand Public de Bouygues Telecom et Patrick Asdaghi, Directeur Marketing Grand Public de SFR afin d’en savoir un peu plus sur la nouvelle stratégie de ces deux opérateurs.

 
Depuis peu, les deux opérateurs ont changé leur stratégie. Bouygues a lancé la marque B&You et SFR a lancé ses offres carrées. « Le rythme s’accélère. Cela est du en partie à la baisse de la terminaison d’appel mobile qui permettent aux petits acteurs comme les MVNO d’être plus dynamiques. Il s’agit, pour le marché, également d’anticiper l’arrivée du 4e acteur », commente Frédéric Ruciak.

 
Avec la percée des MNVO qui ont profité de la hausse de la TVA, ces deux acteurs des télécommunications ont dû réagir :
« La nouvelle structure du marché nous pousse à mieux travailler notre cycle client. Vu de l’extérieur, nos nouvelles propositions paraissent récentes mais cela fait plus d’un an que nous travaillons dessus  : éco avantage, les multi Packs (formules Carrées, ndlr) », tente de justifier le directeur de SFR.

 
Free Mobile ne pousse pas Bouygues et SFR dans une nouvelle stratégie !
SFR, comme Bouygues, assurent que l’arrivée de Free Mobile n’est en rien responsable de ce changement de cap. « Nous n’avons pas attendu Free pour répondre à l’attente de nos clients. Nous y répondons en regardant la concurrence actuelle, pas future. Et il faut savoir que nous animons le marché avec des offres agressives et innovantes depuis 1996, notamment avec ideo et des forfaits sans mobile ».

 
B&You semble pourtant viser exactement la même cible que Free, à savoir des technophiles capables de se débrouiller seuls. « On ne mime pas, on n’imagine pas ce qu’ils feront. Nous sommes dans l’innovation permanente, on se bouge pour nos clients même si en effet, il y a une proximité entre B&You et Free Mobile en termes de cible. Mais c’est le marché qui est comme ça ».

 
Et pour SFR, même constat : « Comme la plupart des acteurs, nous nous sommes d’abord battus sur le tarif. Mais désormais, la focalisation se fait sur le client. Tout simplement parce que la maturité du marché pousse à travailler sur le parc des clients. On passe d’une stratégie de conquête à une stratégie de fidélisation. C’est une tendance lourde qui n’est pas la conséquence d’un nouveau venu sur le marché », affirme Patrick Asdaghi. 

 

Vous pouvez consulter la totalité de l’interview sur le site de ZDnet à cette adresse.