Les Nabaztag auront-ils une seconde vie sur les serveurs d’Iliad ?

Les Nabaztag auront-ils une seconde vie sur les serveurs d’Iliad ?

<>
 
Olivier Mével et Rafi Haladjan ont lancé en 2005 le Nabaztag, un produit à l’origine de la société française Violet qui appartient à l’éditeur de jeux vidéo Mindscape depuis octobre 2009.

 
Malheureusement, la société a décidé de débrancher le lapin le 27 juillet prochain. En redressement judiciaire, la société Mindscape a décidé de ne plus maintenir ce produit :
« Maintenir les serveurs en service pour les Nabaztag nous coûte chaque mois 10 000 à 12 000 peuros, nous n’avons pas d’intérêt économique à maintenir ce produit », explique Thierry Bensoussan, PDG de Mindscape.
 
D’autre part, le Nabaztag est hébergé par les serveurs d’Iliad et les relations seraient difficiles entre les deux protagonistes not 01net.com dans son éditorial du matin.
Thierry Bousoussan explique que les relations sont tendues avec Iliad et reproche à l’opérateur d’avoir fait des choix techniques qui ont conduit au black out du système pendant plusieurs semaines.
A contrario, un technicien travaillant chez Iliad a présenté la situation de façon tout à fait différente : « L’équipe de notre côté à été très mobilisée, malgré les impayés et l’absence de prestations, pour assurer un service minimum pour les propriétaires de Nabaztag…. depuis les premiers déboires avec Violet. »

Selon Mindscape seul 10 à 12 000 lapins communicants sont encore connectés au réseau. Pour autant, le lapin pourrait renaître puisque la société a prévu de fournir les codes sources à la communauté passionnée du Nabaztag. Iliad serait disposé à fournir gratuitement quelques serveurs.

 

Affaire à suivre sur le forum dédié au Nabaztag… 


Source : 01net.com