Les 7 armes anti-Free Mobile des opérateurs

Les 7 armes anti-Free Mobile des opérateurs
Avec l’arrivée prochaine de Free Mobile sur le marché, le secteur de la téléphonie mobile est en pleine ébullition. Free ayant annoncé qu’il allait diviser par 2 le tarif des forfaits, Bouygues Télécom, SFR, Orange ou encore les MVNO fourbissent leurs armes. Baisses de tarif, avantages fidélité… Les baisses tarifaires consenties par les opérateurs montrent en tous cas à quel point ils se sont sucrés sur le dos des abonnés jusqu’à maintenant.
 
L’Expansion a répertorié les « 7 tactiques des opérateurs pour contrer Free » :
 
1 – Baisse des Tarif  : Que ce soit les offres Carrées de SFR, B and You de Bouygues Télécom ou encore Numéricâble et NRJ Mobile, tous proposent des offres d’abondances à un tarif moins élevé que jusqu’à présent.
 
2 – Couplage des offres : Les opérateurs consentent une réduction supplémentaire sur les forfaits mobiles dès lors que l’on s’abonne également à leur offre triple play
 
3 – Services à valeur ajoutée  : Les opérateurs tentent de se différencier par les services. Ils ont ainsi lancé des partenariats de contenu (Deezer chez Orange, Spotify chez SFR), et s’intéressent aux nouveaux usages du mobile avec par exemple le paiement sans contact (Orange, Bouygues, SFR et NRJ Mobile).
 
4 – Multiplier les récompenses à la fidélité
 
5 – La fin de la subvention à tout prix. Orange, SFR et Bouygues proposent désormais des tarifs moins chers si l’on ne renouvelle pas son mobile ou pour les forfaits « SIM Only »
 
6 – L’engagement devient facultatif. Free avait annoncé que ses forfaits seraient sans engagement. Les autres opérateurs ont donc commencé à s’aligner en assouplissant leurs offres et en proposant des forfaits avec ou sans engagement
 
7- Miser sur le réseau de boutiques. S’il y a bien domaine dans lequel Free ne pourra pas s’aligner, du moins au départ, c’est celui des boutiques. SFR et Orange ont donc multiplié les partenariats ces derniers mois afin de multiplier leurs points de vente. Pour autant, comme le montre l’offre B and You de Bouygues, les forfaits à plus bas prix ne bénéficient pas tous de la même assistance ni même du même réseau de distribution. B and You est exclusivement vendu sur Internet et l’assistance se fait par mail.
 
Source : L’Expansion