Maxtel présente “AnyMAX”

Alors que le WiMAX s’annonce comme le prochain bouleversement du marché télécom, Maxtel présente une innovation clef pour concrétiser le potentiel de cette technologie. Avec AnyMAX, une solution brevetée, Maxtel pourrait couvrir Paris et les grandes villes françaises, rapidement et pour un investissement réduit.
 
Le consortium Maxtel a été fondé par AltitudeTelecom et APRR, et est soutenu par neuf autres opérateurs et concessionnaires autoroutiers. Il vise à développer le WiMAX sur l’ensemble du territoire métropolitain, pour fournir une réponse adaptée à la demande croissante de connectivité haut débit fixe et nomade, que ce soit dans les zones urbaines denses ou pour combattre la fracture numérique des territoires.

 
Maxtel : un projet industriel fort
Acteur décisif de l’écosystème du haut débit sans fil, Altitude Telecom bénéficie aujourd’hui de plus de six années d’expérience, unique en France et en Europe, qui s’ajoute à la maîtrise de son métier d’opérateur IP. Ainsi, dès 2004, il a déposé un brevet permettant un déploiement urbain massif et peu coûteux.
 
Anymax : l’innovation pour le déploiement urbain
Clef du succès du WiMAX, des déploiements urbains denses et rapides deviennent possibles grâce à l’innovation « AnyMAX». Cette solution réside dans un équipement fixé sur un lampadaire, et qui intègre une station de base WiMAX (pour assurer la couverture de la zone en haut débit sans fil), et un accumulateur (qui assure l’alimentation électrique des éléments actifs en se rechargeant sur l’alimentation non permanente du lampadaire). Sans raccordement filaire (télécom ou électrique) et avec un impact très faible sur l’environnement, Anymax apporte à Maxtel un avantage substantiel par son efficacité, sa rapidité de déploiement et son coût . Plusieurs centaines de stations de base, déployées en moins de 3 mois, pourraient ainsi assurer une couverture complète en haut débit sans fil d’une ville comme Paris, Lyon ou toute autre agglomération française. Cette innovation a été présentée le 23 mai dernier à la presse.
 
Source : Altitude Telecom