Iliad : « En aucune manière Free ne restreint l’accès à ses fibres optiques. »

Iliad : « En aucune manière Free ne restreint l’accès à ses fibres optiques. »


Début juin, nous vous faisions part de relations tendues entre les opérateurs au sujet du très haut débit soulignées dans le quotidien Les Echos. En effet, l’article mentionnait le fait que Free est accusé par ses concurrents de bloquer le développement de la fibre optique dans les zones très denses. Ainsi, Orange et SFR ont saisi le régulateur des télécoms contre Free.

 
Dans son édition du jour, le journal Les Echos publie un droit de réponse du groupe Iliad sur le même sujet. L’opérateur a souhaité rappeler que, « depuis 2007, il a investi plus d’un demi milliard d’euros dans la fibre optique dans un contexte de crise économique ».

 
Conformément à la réglementation, le groupe Iliad a tenu à souligner qu’il « propose à tous les opérateurs en faisant la demande d’accéder aux fibres optiques qu’il a installées dans les immeubles. En aucune manière Free ne restreint l’accès à ses fibres optiques. La souscription à ses offres d’accès en gros par les autres opérateurs, notamment par Orange, en constitue la preuve ».

 
Free rappelle également dans son droit de réponse que « les différends devant l’Arcep ont successivement été initiés par le Groupe Iliad (le 25 mars 2011), puis par France Télécom, puis par SFR. Aucun d’entre eux ne concerne les conditions d’accès, mais simplement les tarifs et les modalités pratiques de construction du raccordement final de l’abonné ».


Source : Les Echos