Fibre : Bilan et carte de déploiement au 1er trimestre 2011

Fibre : Bilan et carte de déploiement au 1er trimestre 2011
L’ARCEP son tableau de bord du très haut débit fixe au 31 mars 2011, permettant de suivre l’état de déploiement de la fibre sur le territoire, l’utilisation des offres de gros de génie civil de France Télécom et la mise en œuvre de la mutualisation des réseaux en fibre optique jusqu’aux abonnés par l’ensemble des opérateurs.
Ce tableau de bord recouvre à la fois les offres très haut débit en fibre optique jusqu’aux abonnés et les offres très haut débit en fibre optique avec terminaison en câble coaxial. Ces deux technologies permettent de fournir du très haut débit fixe avec des performances différentes, notamment en termes de débits remontants accessibles.
 
Les déploiements de fibre optique sur la partie horizontale se poursuivent
 
Depuis plus de deux ans, les principaux opérateurs ont engagé des déploiements en fibre optique sur la partie horizontale, c’est-à-dire située sur le domaine public. Une quarantaine d’agglomérations sont aujourd’hui concernées.
Il convient de distinguer, d’une part, la technologie FttH (Fiber to the Home), déployée notamment par France Télécom, SFR et Free, consistant au déploiement de fibre optique jusqu’à l’abonné et, d’autre part, la technologie FttLA (Fiber to the Last Amplifier), déployée par Numericable, consistant au remplacement par de la fibre optique d’une partie des câbles coaxiaux situés sur le domaine public, jusqu’au niveau de la partie terminale restant en câble coaxial.
 
La carte ci-dessous illustre l’état des déploiements de réseaux fibre optique en cours au niveau national pour les deux technologies :
 
 
Les opérateurs alternatifs utilisent de manière croissante l’offre de gros d’accès aux infrastructures de génie civil de France Télécom
 
À la fin du 1er trimestre 2011, l’ensemble du génie civil loué à France Télécom par les opérateurs alternatifs représentait de l’ordre de 3 290 km [1] , soit une augmentation de 262 % en un an ( 910 km au 31 mars 2010).
 
L’équipement des immeubles et des logements en fibre optique se poursuit
 
Le nombre total d’immeubles équipés en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) et raccordé au réseau d’au moins un opérateur s’élève à environ 50 500 au 31 mars 2011, soit une progression de près de 50 % par rapport au 31 mars 2010.
Environ 1 135 000 logements se situent dans ces immeubles et sont éligibles aux offres très haut débit en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH). Le nombre de logements éligibles est en hausse d’environ 36 % par rapport au 31 mars 2010.
 
 
La mutualisation poursuit sa croissance et concerne désormais plus de 21 % du parc des logements éligibles au FttH
 
Au 31 mars 2011, le nombre d’abonnements très haut débit pour lesquels le fournisseur de services accède au réseau d’un opérateur tiers dans le cadre d’une offre de mutualisation, était d’environ 6 000, pour environ 250 000 logements éligibles équipés en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) et raccordés par au moins deux opérateurs.