Eric Besson : l’Internet au service de la croissance économique

A l’aube de l’eG8, le G8 des acteurs de l’Internet, Eric Besson s’est entretenu avec « Digital Home Révolution », un des blogs de zdnet.fr

Le ministre auprès de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique est revenu sur le sujet du développement des télévisions connectées, mais aussi sur celui de la Vidéo à la Demande ou encore le prochain G8 qui se tiendra le 24 et 25 mai prochain.
 
La TV connectée : une formidable opportunité :
A mi-chemin entre le petit écran et la toile, la télévision connectée est susceptible, pour le ministre du numérique, de conduire à une transformation majeure tant des modes de consommation des contenus audiovisuels que de l’économie du secteur audiovisuel et de celui des communications électroniques. La TV connectée « bouleverse les équilibres existants mais apporte également de formidables opportunités » a commenté Eric Besson.
 
« Notre intérêt est d’encourager le développement de la télévision connectée, dans un cadre concurrentiel et réglementaire équilibré et équitable entre les acteurs : constructeurs, éditeurs de média, opérateurs de réseaux, acteurs de l’Internet, secteur publicitaire, production audiovisuelle et cinématographique. C’est un des objectifs principaux de la mission sur les téléviseurs connectés que nous avons décidée de lancer avec Frédéric Mitterrand et dont nous attendrons les premières conclusions d’ici l’été » a expliqué le ministre.
 
L’arrivée de la VOD américaine en France :

Eric Besson invite les acteurs de la VOD Française à manifester leurs projets innovant à l’Etat dans le cadre du fonds d’investissement d’avenir ouvert le 18 mars dernier. C’est donc aux contenus français de s’adapter : « Plusieurs acteurs français sont déjà présents et ont acquis des positions prometteuses sur l’offre de vidéo à la demande (CanalPlay, TF1Vision, M6 Replay ou Video Futur, mySkreen…). Leurs défis principaux consistent à améliorer la richesse des services et des contenus proposés aux utilisateurs et de les proposer à l’ensemble de la gamme des terminaux (ordinateurs, téléphones intelligents « smartphones », tablettes, TV connectées, consoles de jeux…). Au-delà de leur catalogue d’œuvres, la simplicité et les possibilités de leur interface sont essentielles pour développer leur audience. C’est au travers des innovations aussi bien techniques que tarifaires, que ces acteurs pourront devenir des plateformes de référence » a argumenté le ministre.
 
La contribution d’Internet à la croissance économique :
En déplacement aux Etats-Unis, le ministre a pu mesurer le dynamisme d’Internet sur le tissu économique américain : « la Silicon Valley attire plus que jamais les sociétés de haute technologie et diversifie, en outre, ses activités avec les biotechnologies et les technologies vertes (« cleantech »). Cette réussite tient principalement à la réunion d’un fort dynamisme universitaire, d’investissements importants des capitaux-risqueurs ainsi que de flux constants de salariés et créateurs d’entreprises étrangers venus y développer leurs projets.

 
Par ailleurs, tous mes interlocuteurs ont souligné la contribution d’Internet à la croissance économique. Ils souhaitent à ce titre renforcer la confiance internationale dans l’internet. J’ai également pu mesurer que les thèmes de la sécurité des utilisateurs, de la gouvernance multi-acteurs, ou encore de la fracture numérique étaient des préoccupations partagées, autour desquelles nous pouvons envisager une réponse coordonnée. Le prochain G8 sera donc l’occasion d’évaluer, avec l’ensemble des acteurs mondiaux de l’internet, les moyens communs pour y parvenir » a expliqué Eric Besson

 

Lire la totalité de l’interview sur zdnet.fr