Maxime Lombardini : “la TV connectée est celle que nous fournissons via les box”

Maxime Lombardini : “la TV connectée est celle que nous fournissons via les box”

Présent au colloque sur les téléviseurs connectés organisé par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Maxime Lombardini vient d’intervenir sur le sujet.
Pour le directeur général d’Iliad, « la TV connectée est celle que nous fournissons ainsi que les opérateurs via les box ».

 

<>
Si les services sont encore peu utilisés, Free a déjà pris les devants, dans une certaine mesure, avec la Freebox Révolution qui permet d’accéder depuis le téléviseur à internet. SFR s’initie aussi à la pratique et vient d’annoncer le lancement de vignettes interactives comme celle de météo France.

 
Mais toute TV « connectable » a besoin d’un accès à Internet. Dans le pays du Triple Play, les opérateurs français ont bien compris l’enjeu et tentent d’occuper le terrain en proposant le même type de service. Pour autant, les géants du Net ont l’intention d’entrer dans le jeu. Google imagine déjà proposer gratuitement aux fabricants son moteur de recherche, Apple envisage d’ouvrir un AppStore pour les TV connectées et beaucoup d’autres sont en embuscade, de Microsoft à Amazon.

 
Ainsi, Maxime Lombardini estime que le danger ne vient pas forcement des fabricants mais plutôt des géants du net qui pourraient acquérir l’ensemble des droits : « Le danger est qu’un opérateur comme Apple acquière tous les droits et il en a les moyens. Pour autant, ce n’est pas une menace immédiate ». Du coup, le directeur général d’Iliad estime que le meilleur moyen de se protéger des acteurs venus de l’étranger est que les détenteurs des droits Français le proposent et surtout d’éviter de créer de nouvelles taxes.

 
Free reste prudent face à l’émergence des télévisions connectées sans pour autant faire mine de s’en inquiéter. Pourtant, ces téléviseurs proposent des services similaires à ceux développés par les FAI.

 
Début avril, Maxime Lombardini livrait son point vue au quotidien Les Echos sur le sujet :
« Notre métier, c’est avant tout l’accès », rétorque Maxime Lombardini mettant en avant l’univers sécurisé proposé par les FAI à leurs abonnés, garantissant la qualité du signal et permettant de payer une vidéo à la demande directement". Prudent, Free compte avant tout sur sa nouvelle box pour soutenir la concurrence avec les fabricants. Beaucoup plus puissante, elle propose de nouvelles fonctionnalités, comme le moteur de recherche intégré à la Freebox Révolution.

 

Source : @satellifax