Freezone S'inscrire

Seulement 12 000 abonnés FTTH supplémentaires au 4ème trimestre 2010

L’ARCEP vient de publier son observatoire trimestriel des marchés de détail des communications électroniques (services fixes haut et très haut débit) en France pour le 4ème trimestre 2010
 
Au 31 décembre 2010, le nombre d’abonnements à internet haut et très haut débit sur réseaux fixes s’élève à 21,3 millions, soit une croissance nette de 440 000 abonnements par rapport à la fin du troisième trimestre 2010. Sur un an, l’accroissement net est un peu inférieur à 1,5 million (+7%). Le nombre de ventes brutes réalisées par les fournisseurs d’accès à internet s’élève à 1,2 million au quatrième trimestre 2010.
 
 
Le nombre d’abonnements haut débit atteint 20,8 millions au 31 décembre 2010 (+400 000 par rapport au 30 septembre 2010). Les abonnements xDSL (19,9 millions à la fin du quatrième trimestre 2010) représentent 93% du nombre total d’abonnements haut et très haut débit. Leur nombre a augmenté de 375 000 en un trimestre. Le nombre des autres abonnements haut débit, tels que les abonnements par le câble, les abonnements en wifi, par le satellite, ou la BLR croît de 25 000 sur le trimestre et s’élève à 1,0 million à la fin de l’année.
 
Le nombre d’abonnements très haut débit atteint 460 000 à la fin du quatrième trimestre 2010 (+40 000 environ sur le trimestre) dont :
  • 115 000 abonnements très haut débit en fibre optique jusqu’aux abonnés ou jusqu’aux immeubles. Le rythme de croissance est d’environ 10 000 par trimestre. La totalité de cette croissance est liée à celle des abonnements en fibre optique jusqu’à l’abonné.
  • 345 000 autres abonnements très haut débit, dont les accès en fibre optique avec terminaison en câble coaxial. Leur nombre s’accroît de 30 000 environ sur le trimestre.
Selon les estimations de françois04, le nombre d’abonnés FTTH chez Free serait de 21 000.
Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (76)
Afficher les 71 premiers commentaires...
Posté le 08 mars 2011 à 01h15 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter
jmdesp a écrit
- 1 : Ce que tu décris est la méthode standard poussée par l'ARCEP, qu'Orange et SFR appliquent dans leurs propres immeubles :  Dans tous les cas, c'est l'opérateur d'immeuble qui fait la liaison jusque dans l'appartement et pas l'opérateur choisi par l'abonné.
Et non, c'est bien l'Opérateur Commercial qui fait le raccordement palier : tu achètes chez SFR et tu as un installateur SFR, tu achètes chez Orange et tu as un installateur Orange... sauf dans les immeubles fibrés par Free car il le refuse. 
Pas certain que l'ARCEP ait un avis tranché là dessus d'ailleurs.
- 2 : Le fibrage vertical de Free est totalement standard,
Les ingénieries de déploiement sont différentes.
- 3 : Mais dans le cas de Free, il suffit que le client l'ait demandé et la liaison est faite en même temps pour tout le monde y compris pour les non-clients Free.
Chez les autres aussi. Sauf que c'est l'installateur de l'OC qui raccorde. Mais on se répète là.
Donc quand la personne demande à être relié à un autre opérateur, sa liaison jusque l'appartement est déjà là, et l'autre opérateur n'a généralement pas besoin de demander à Free de se déplacer.
Et quand il n'y en a pas ? Comme free refuse l'installation par l'OC, le client est condamné à aller chez free si il veut la fibre... et ensuite il résilie dans la foulée pour aller chez Orange ? Super pratique !
Ou alors il faut etre assez naif pour penser qu'en même temps que tu déploies le vertical les gens vont t'ouvrir la porte pour installer chez eux une prise fibre qu'ils n'utiliseront pas. Ca serait bien pratique mais dans la vraie vie ça ne marche pas comme ça...
Sauf cas particulier où le client avait refusé/ne s'était jamais rendu disponible pour qu'on lui pose le boitier au départ.
Pas cas particulier, cas général. D'ailleurs tous les opérateurs aimeraient que ça soit un cas particulier : ça les arrangerait bien, mais hélas ça n'est pas le cas. 
Le reportage suivant en est la preuve, voir la deuxième photo où toute une série de boitiers attend que d'autre opérateur souhaite se connecter : http://lafibre.info/free-la-fibre/paris19-photos-dune-installation-freebox-revolution-fibre-ftth-4416  

C'est ce que je disais : un love de fibre dans une boite avec une étiquette. C'est très joli sur la photo mais comme le dit la légende, ça ne permet pas aux autres de raccorder des clients dans de bonnes conditions. Résultat ils ne viennent pas. Et pas uniquement par masochisme commercial.

Désolé pour le sale quotage mais vraiment j'y arrive pas...


Posté le 08 mars 2011 à 06h31 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

La fibre ne sert a rien.  Donc il est urgent d'attendre et surtout ne pas être dans les premiers et essuyer les plâtres.  Il y aura bien d'autres technologies qui aboutiront a la même chose sans nécessiter ces investissements stupide.  La fibre optique en France, c'est comme du tout nucléaire.  Mettre ses œufs dans le même panier et après se faire plumer.

Posté le 08 mars 2011 à 09h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter
oasis340 a écrit
Chez moi tout  est fibre ils ont installer le bab tire la fibr etc... et a cause d'une connerie du technicien qui n'as pas coller l'etiquette du numero de bab ....je ne peut m'abonner a la fibre personne ne sait comment ou ne veulent pas le faire pour recuperer ce fameux numero cela dure depuis trois mois j'en suis arriver a me demander s'il ne faut pas partir chez un autre fai pour pouvoir avoir enfin la fibre

Qui as-tu essayé de contacter ? Essaie de poster un message sur l'ADUF ou proxad.free.ftth, j'ai déjà vu que cela peut débloquer les choses, Free a l'air pas très bien organisé sur la fibre optique.

 

Posté le 08 mars 2011 à 11h58 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter
anonymousseuh a écrit
jmdesp a écrit - 1 : Ce que tu décris est la méthode standard poussée par l'ARCEP, qu'Orange et SFR appliquent dans leurs propres immeubles :  Dans tous les cas, c'est l'opérateur d'immeuble qui fait la liaison jusque dans l'appartement et pas l'opérateur choisi par l'abonné.
Et non, c'est bien l'Opérateur Commercial qui fait le raccordement palier : [...] sauf dans les immeubles fibrés par Free car il le refuse.  Pas certain que l'ARCEP ait un avis tranché là dessus d'ailleurs.
Pas certain que l'ARCEP ait un avis tranché là dessus d'ailleurs.
jmdesp a écrit - 2 : Le fibrage vertical de Free est totalement standard,
Les ingénieries de déploiement sont différentes

Donc voilà, à moins de choisir *exactement* la même ingénierie de déploiement, le déploiement vertical par l'OC n'est pas vraiment viable. La légitimité d'imposer à tout le monde d'utiliser exactement les mêmes techniques est douteuse.

Et surtout concernant l'avis de l'ARCEP sur cette partie, il suffit de se renseigner, il est tout à fait tranché :
http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/RecoARCEP_mutualisation_fibre_01.pdf
[...] l’opérateur d’immeuble désigné par le propriétaire dans les conditions précisées à l’article L. 33-6 du CPCE est chargé de l’installation, de l’entretien, de la maintenance et du remplacement des lignes, c’est-à-dire du réseau en fibre optique compris entre le point de mutualisation et la prise terminale optique située dans le logement [...] l’opérateur d’immeuble a la faculté de mandater un tiers [...] L’opérateur d’immeuble demeure néanmoins responsable de ces opérations vis-à-vis du propriétaire, notamment en cas de dommages.[...]

Quand on voit la décision de l'ARCEP, j'ai du mal à comprendre comment Orange et SFR ont réussi à s'entendre pour faire autrement que cela, car si quoi que ce soit merde, il écrit noir sur blanc que c'est la responsabilité de l'opérateur d'immeuble.

Je comprend que les opérateur n'ait pas envie de faire venir un autre opérateur pour raccorder leurs clients, mais en pratique cette étape là ce sont toujours des sous-traitants qui la réalisent. Et de toute façon, c'est juste similaire à ce qu'il se passe pour l'ADSL où c'est Orange qui installe les lignes téléphonique pour les autres opérateurs.

anonymousseuh a écrit
jmdesp a écrit - Le reportage suivant en est la preuve, voir la deuxième photo où toute une série de boitiers attend que d'autres opérateurs souhaitent se connecter :
http://lafibre.info/free-la-fibre/paris19-photos-dune-installation-freebox-revolution-fibre-ftth-4416 
C'est ce que je disais : un love de fibre dans une boite avec une étiquette. C'est très joli sur la photo mais comme le dit la légende, ça ne permet pas aux autres de raccorder des clients dans de bonnes conditions. Résultat ils ne viennent pas. Et pas uniquement par masochisme commercial.

Effectivement si c'est simplement une bobine de fil c'est inadapté. Cependant l'ARCEP a assez bien cerné le sujet dans sa concertation sur la fibre en zone dense :

http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/RecoARCEP_mutualisation_fibre_01.pdf

[...] les opérateurs tiers pourraient demander, lors de la consultation préalable, de pouvoir installer un dispositif de brassage sur leur câble en fibre optique dédié, au niveau ou à proximité du point de mutualisation.
En outre, afin d’assurer un service après-vente satisfaisant sur la partie du réseau dont il assure la responsabilité vis-à-vis du propriétaire de l’immeuble, il est recommandé que l’opérateur d’immeuble livre, sauf exception, un câble en fibre optique préconnectorisé aux opérateurs tiers
.
[...] Ainsi, l’opérateur d’immeuble ne doit pas supporter de coûts induits par la pose de fibres supplémentaires dédiées à d’autres opérateurs ou de dispositif de brassage dont il n’a pas l’usage. [...]

Bref pour l'ARCEP, le connecteur est obligatoire, mais pas le dispositif de brassage, il est présent seulement si le deuxième opérateur l'a payé à l'avance.
Donc :
- Si Free ne fournit pas de connecteur, mise en demeure, copie à l'ARCEP
- Si le fait de ne pas avoir de dispositif de brassage est rédhibitoire, il faut faire une contre-proposition à l'ARCEP en expliquant comment ça va être financé

Et merci en tout cas pour ces infos qui aident à comprendre les points de blocage de la mutualisation, même si je comprends la position de Free, le plus souhaitable serait quand même de trouver un accord viable, d'autant plus que tout le monde y gagnerait, les clients de toute façon privilégieront souvent l'opérateur qui les satisfait quitte à rester en ADSL, et poser une fibre qui n'est pas utilisée coûte très cher pour rien.

anonymousseuh a écrit
Désolé pour le sale quotage mais vraiment j'y arrive pas...

Moi aussi, j'en chie, mais petit à petit j'ai trouvé la bonne technique : Créer des lignes vide en bas, *tout* sélectionner et *tout* recopier, virer les lignes une par une sur chaque bloc de citation, annuler quand une ligne qu'on a viré a donné un résultat bizarre :-)

C'est chiant, mais arriver à un quote propre est vraiment satisfaisant à la fin.

Posté le 15 mars 2011 à 16h58 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Je suis dans le cas de figure suivant pour ma copropriété :

- demande de raccordement fibre optique via Free Infrastructure décidée en AG de copro en 2009 ;

- proposition d'Orange de signer une convention cette année pour raccorder l'immeuble en fibre d'ici la fin de l'année ;

 

J'aimerais, si possible, une réponse synthétique à la question suivante :

- y a-t-il un réel intérêt à dire non à Orange pour attendre Free (sachant que ça peux prendre des années) ?

 

Si oui, quels arguments avancer ?


Merci d'avance pour les réponses,

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Souhaitez vous que Free Mobile propose à tous son forfait Toké avec 50Go de data à 9,99€/mois à vie ?
Image vide