En Libye, le blocage d’internet par intermittence se poursuit.

En Libye, le blocage d’internet par intermittence se poursuit.

Il y a peu, c’est le gouvernement Egyptien qui bloquait les connexions internet en vue d’atténuer la révolution populaire. Depuis, celui-ci a quitté son pays. En Libye, le blocage d’internet par intermittence se poursuit.

 
L’accès au réseau et aux sites libyens avait été coupé à deux reprises, dans la nuit de vendredi à samedi et dans la nuit de samedi à dimanche. Mais lundi, le principal fournisseur d’accès (FAI) du pays, qui est dirigé par l’un des fils du colonel Kadhafi, a inversé sa pratique : le réseau a été coupé en fin de nuit et durant la journée, avant d’être partiellement rétabli dans la soirée.
Le bilan de la répression sanglante de la contestation en Libye ne cesse de s’aggraver selon les chiffres fournis par les organisations humanitaires et des milliers d’étrangers travaillant en Libye évacuent actuellement.

 

 
En ce qui concerne le couvre feu numérique, la Lybie ne semble cependant ne pas vouloir bloquer totalement l’accès au réseau. Accès qui reste cependant très perturbé.
 

Source : Le Monde