Arcep : publication de l’observatoire du marché des services télécoms au troisième trimestre

 
L’Autorité a publié ce soir, à clôture de Bourse, son Observatoire du marché des services télécoms (chiffres au 30 septembre 2010). En voici les principales informations ?
 
Le marché global :
Revenu total des services télécoms : 10,3 milliards d’€ (NB : le marché reste orienté à la hausse depuis le début de l’année 2010).

 
Les services fixes (voix et données) :

-  35 millions de lignes hébergent 40,3 millions d’abonnements téléphoniques. Après plusieurs années de croissance continue, le nombre d’abonnements téléphoniques fixes diminue depuis le début de l’année 2010 (-1,7% sur un an au T3).
Une diminution plus rapide du nombre des abonnements téléphoniques RTC (-2,6 millions en un an contre -2,1 millions au T3 2009)  ;
Un moindre accroissement du nombre d’abonnements depuis une "box" (+2,0 millions en un an contre un peu plus de 2,6 millions en 2009).

-  les abonnements à un service de voix sur IP (depuis une "box") atteignent 18,2 millions, soit plus de la moitié (52%) des lignes fixes. Le nombre de lignes sur lesquelles deux abonnements téléphoniques coexistent (un abonnement sur IP et un abonnement RTC) a reculé de près de 400 000 en un an (15% des lignes fixes).
 

-  le dégroupage concerne une ligne fixe sur quatre (8,7 millions). Si le dégroupage partiel est déclinant, le nombre de lignes en dégroupage total continue de se développer rapidement (7,5 millions et +1,4 million de lignes en un an).
 

-  le nombre d’abonnements à l’internet (à haut et très haut débit) est de 20,9 millions (dont 421 000 abonnements à très haut débit). Il s’accroît mais sur un rythme qui a faibli (+1,5 millions depuis le début de l’année 2010 contre 2 millions en 2009). 95% des accès haut débit se font par ADSL (19,5 millions).
 

-  Télévision sur ADSL : 52% des abonnés ADSL (soit 10,1 millions) ont accès (sont "éligibles") à la télévision dans le cadre de leur forfait triple play.
 

-  le revenu de l’ensemble des services fixes (téléphonie fixe et internet est de 3,9 milliards d’euros (-0,8% sur un an).
 

-  le volume du trafic au départ des postes fixes s’élève à 25,1 milliards de minutes !
Ce trafic diminue de 1,7% sur un an (alors qu’il augmentait de 3 à 6% depuis le milieu de l’année 2009). Ce recul s’explique par le recul continu du trafic émis sur le RTC (-1,7 milliard de minutes en un an) mais surtout par un net ralentissement de la croissance du trafic émis en IP au troisième trimestre 2010. Le trafic IP ne s’accroit en effet que de 1,2 milliard de minutes sur un an, contre environ 2,7 milliards de minutes auparavant ;
Le volume de communications en voix sur large bande (depuis une "box") atteint 14,1 milliards de minutes (soit 57% de l’ensemble des minutes émises au départ des postes fixes). La proportion de minutes IP s’élève à près de 80% pour les communications internationales ( 58% pour les communications nationales et seulement à 28% pour les communications vers les mobiles).
 

Les services mobiles :

-  Le nombre d’utilisateurs de la téléphonie mobile (nombre de cartes SIM en service) s’élève à 62,6 millions et continue d’augmenter sur un rythme annuel soutenu de 5% à 6% depuis le quatrième trimestre 2008. Sept clients sur dix ont choisi un forfait mensuel et un sur quatre a choisi un forfait lui permettant de maîtriser sa consommation (" forfait bloqué "). 

-  La majeure partie de l’accroissement du nombre des cartes SIM (six sur dix) est liée à l’augmentation des cartes SIM de type "non voix" (cartes PCMCIA, clés 3G et cartes " Machine to Machine ") ;

Le parc "M2M" atteint 2,25 millions de cartes SIM
Un quart des cartes SIM vendues durant le trimestre sont des cartes SIM "non voix"

-  Les réseaux mobiles sont de plus en plus utilisés pour échanger des données plutôt que de la voix. La proportion des utilisateurs de services multimédia et du réseau 3G croît toujours fortement et de façon plus marquée ce trimestre que ce qui est observé habituellement pour un troisième trimestre :

-   26 millions d’utilisateurs actifs de services multimédia en septembre 2010 ;

-   21 millions d’utilisateurs actifs de la 3G.

-  Le revenu des services mobiles s’élève à 5,0 milliards d’€ (et progresse sur un rythme annuel de 2,9% après trois trimestres autour de 3,5%).

Le revenu provenant des communications mobiles (3,8 milliards d’€) décroît depuis la fin de l’année 2008.
A l’inverse, le revenu provenant de la data mobile (1,1 milliard d’€) progresse fortement sur un rythme annuel régulier et rapide d’environ 20% depuis la fin de l’année 2007.

-  Le nombre de SMS envoyés continue sa croissance explosive sous l’effet des "offres d’abondance" intégrant des SMS illimités et s’élève à 25,1 milliards au troisième trimestre soit 9,6 milliards de plus qu’un an auparavant.
 
Les données d’usage moyen :
 – la facture mensuelle par ligne s’élève à :
35,5 € (HT) par ligne fixe
 26,7 € HT par client mobile

 – le trafic mensuel sortant par ligne est de :
 3H56 par ligne fixe (4H32 en VoIP contre 2H39 pour la téléphonie "classique" de grand maman)
 2H13 par client mobile

-  le revenu mensuel moyen récurrent des opérateurs est de :
 32,9 € par client actif
 38,9 € par client post-payé (forfait)

-  134 SMS sont émis en moyenne par client et par mois.