Appels inclus vers les mobiles : Free prend un risque calculé

Appels inclus vers les mobiles : Free prend un risque calculé
L’annonce des appels inclus vers les mobiles avec la Freebox Révolution a fait l’effet d’une bombe dans le monde des télécoms. « Ca va leur couter un bras » pronostiquait même Orange. Mais selon une enquête réalisée aujourd’hui par La Tribune, le risque pris par Free est calculé.
 
L’opérateur ne part pas sur des bases vides. Il a en effet observé la consommation de communications vers les mobiles de ses abonnés « Alice + 4h mobile ». Selon un analyste, ces Aliciens n’appelleraient des mobiles que durant 2h par mois, voire 3 pour les plus bavards. Chez Free cette consommation ne serait que de 10 mn par mois en moyenne. « Si les abonnés explosent le compteur à 200 minutes, cela coûtera 6 euros à Free », soit le surcout du forfait, explique cet analyste.
 
Free parie également sur la baisse des terminaisons d’appels, le coût versé, à la minute, à chacun des opérateurs mobile. Actuellement, celles-ci sont de 3 centimes vers Orange et SFR et 3,4 centimes vers Bouygues Télécom. « La terminaison d’appel tombera à 2 centimes dans 6 mois, voire en dessous, soit 30% à 50% moins cher qu’aujourd’hui" indique un représentant de Free. Un scénario que juge "crédible", l’ARCEP ». L’Autorité des télécoms qui estime que « Free ne prend pas un trop gros risque à ce stade » précisant que sur la durée, « le vrai coût de l’illimité ce se situe plutôt autour de 4 euros ».

Source : La Tribune