Les concurrents de Free fustigent la Freebox Révolution et tentent de retenir leurs abonnés

Les concurrents de Free fustigent la Freebox Révolution et tentent de retenir leurs abonnés
 
La Freebox Révolution présentée par Free ce mardi a pris de cours ses concurrents. Mais ces derniers tentent de minimiser les performances de la nouvelle née de Free. Selon des témoignages recueillis par le journal La Tribune, un des opérateurs doute de la véracité des appels inclus vers les mobiles : "L’illimité pour 6 euros, ca sent le miroir aux alouettes ». Ou bien « Quand on regarde les spécification technique, comme le bruit du boitiers ou sa consommation électrique, on est plutôt rassuré », ou encore « Il n’y a pas eu de démonstration en direct, car le produit n’est pas fini. »
 
Sur cette dernière remarque, on peut cependant rassurer cet opérateur, la démonstration était bien en direct, et faite à partir d’un Freebox Révolution « normale » et sur une ligne ADSL et non fibre (le débit était de 20 Mbits/s).
 
Derrière ces critiques semble cependant se cacher une certaine fébrilité. S’ils indiquent ne pas craindre cette nouvelle Freebox, certains opérateurs ont déjà mis en place officieusement des gestes commerciaux pour les abonnés qui souhaiteraient les quitter. Ainsi ZDNet rapporte que « Si un client abonné SFR souhaite résilier son abonnement pour migrer chez Free, les conseillers auront à disposition plusieurs carottes ’non officielles’ pour le retenir. Ils pourront ainsi offrir un rabais de 20% sur l’offre Evolution ramenant son prix mensuel à 27,80 euros au lieu de 34,90 euros. ». De même, pour contrer l’offre de téléphonie incluse vers les mobiles de Free « SFR pourra proposer au sein de l’offre Evolution, 4h d’appels vers les mobiles offerts pendant six mois (option normalement facturée 12 euros par mois) ». Les forums de nos confrères N9ws confirment d’ailleurs les rabais consentis par SFR.