4G : Les quatre opérateurs historiques devront prendre des engagements en faveur des petits opérateurs «sans réseau » (MVNO).

 

Eric Besson, ministre auprès de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chargé de l’Economie numérique a clairement posé les conditions pour l’attribution prochaine des licences 4G. Les quatre opérateurs historiques devront prendre des engagements en faveur des petits opérateurs «sans réseau » (MVNO).

 
En France, on compte près d’une dizaine d’opérateurs virtuels notamment Virgin Mobile, NRJ Mobile, Auchant Télécom, Carrefour Interactive soit 6% du marché français. Tributaires des infrastructures des grands opérateurs, la procédure d’attribution comprendra « un critère valorisant l’accueil d’opérateurs mobiles virtuels qui achètent aux opérateurs historiques des lots de minutes de communication pour les revendre à leurs propres clients » a souligné le ministre lors de l’ouverture des Assises du Numérique qui se sont déroulées, ce jeudi, à Paris.

 
Eric Besson a aussi indiqué « qu’il lancerait début 2011 l’appel à candidature pour l’utilisation de ces fréquences 4G afin de répondre à trois objectifs essentiels : la couverture des territoires, l’accroissement de la concurrence et la valorisation immatérielle du patrimoine de l’Etat ».
Initialement, le calendrier de l’Arcep prévoyait de rendre public en décembre 2010 le cadre de l’appel à candidature 4G.

 
Le ministre chargé de l’Economie Numérique a également souhaité que l’aménagement du territoire soit « un objectif prioritaire » : « Je souhaite en particulier que des obligations de couverture non seulement nationale mais aussi départementale soient imposées. Il s’agira là d’une première en France », a-t-il souligné.

 

Source : AFP