L’arrivée de Free Mobile devrait faire baisser fortement la part de marché des MVNO

L’arrivée de Free Mobile devrait faire baisser fortement la part de marché des MVNO
Le journal Les Echos publie ce jeudi une étude de SIA Conseil sur l’impact de l’arrivée de Free Mobile pour les opérateurs mobile virtuels. Si leur part de marché est déjà basse en France (6,34%), elle ne devrait pas s’améliorer avec l’arrivée de Free Mobile qui leur fera directement concurrence sur le marché des offres à plus bas prix. SIA Conseil estime ainsi que la part de marché des MVNO montera à 7,19% en 2012, puis commencera à chuter pour atteindre 3,38% à l’horizon 2015.
 
 
SIA Conseil pronostique également qu’avec l’arrivée de Free dans le mobile, seuls les MVNO disposant de plus de 500 000 abonnés (comme NRJ ou Virgin) survivront et rachèteront leurs concurrents plus petits (une cinquantaine actuellement). Mais ces « gros » opérateurs risquent fort d’être eux même rachetés par leurs opérateurs hôtes.
 
Paradoxalement, c’est auprès de Free Mobile lui-même que les MVNO pourraient trouver leur salut. Ils réclament en effet de pouvoir devenir « full MVNO » et ainsi obtenir une autonomie tarifaire et technique. Et pour le moment, aucun des opérateurs actuels ne leur permet ce statut. Seul free Mobile s’y est engagé. Mais celui-ci devra d’abord disposer d’un réseau conséquent, soit pas avant 2018, date à laquelle il couvrira 80% de la population.