Hadopi : Free apporte des précisions sur l’utilisation du FreeWifi

Hadopi : Free apporte des précisions sur l’utilisation du FreeWifi
PC Inpact rapportait récemment le cas d’un freenaute qui avait reçu un mail d’avertissement de l’Hadopi suite a un téléchargement illégal réalisé avec ses identifiants FreeWifi. Ainsi que nous vous l’avons rappelé, chaque abonné est responsable de ses identifiants Free Wifi et c’est vers lui que se tournera l’Hadopi en cas de téléchargement illégale avec ce compte.
 
PC Inpact a obtenu aujourd’hui une précision de Free concernant l’utilisation du Free Wifi :
 
« Pour faire simple, un abonné ayant activé la fonction FreeWiFi (qui est une fonction réseau Free, donc hors de sa responsabilité, contrairement au réseau WiFi « domestique ») ne sera nullement inquiété par les agissements des connectés.

FreeWiFi se comporte comme un équipement d’accès (ie une Base Transceiver Station pour le mobile ou un DSLAM pour le fixe) : les agissements d’un connecté sont sans conséquence pour les autres connectés : sur le fixe, c’est la connexion de l’abonné incriminé qui est suspendu, pas le DSLAM.

Sur FreeWiFi, en cas de pépin, ce qui « sautera » sera non pas la fonction FreeWiFi, encore moins la connexion Free de l’abonné relai FreeWiFi mais le compte d’accès à FreeWiFi de rattachement de l’IP qui s’est fait attraper.

Sachant que le compte FreeWiFi est personnel (c’est comme les identifiants mails, CB ou une carte SIM), l’abonné n’est pas censé le "prêter" à des tiers ».