Après la vidéo à la demande, les fournisseurs d’accès pourraient lancer les jeux à la demande

Après la vidéo à la demande, les fournisseurs d’accès pourraient lancer les jeux à la demande

 

Les boxes vont-elles concurrencer l’univers des jeux vidéo ?

 

Au détour d’une allée du salon des jeux vidéo, l’E3 de Los Angeles qui s’est tenu en juin, les journalistes de l’Expansion ont croisé les responsables d’Orange qui ont rendu visite à OnLive, une start-up qui pourrait proposer une location à la demande de jeux via les boxes.

 
Loin des graphismes plutôt simplistes proposés par Free, Numéricable et SFR, OnLive tenterait de concurrencer les meilleures productions sur Xbox et Playstation en termes de qualité.

 

 

Déjà opérationnel sur les écrans d’ordinateur aux Etats Unis, l’avenir de cette petite société pourrait se jouer sur le téléviseur par l’intermédiaire des boxes.

 
En France, les fournisseurs d’accès à internet tentent de fournir l’offre la plus large possible et la plus polyvalente qu’il s’agisse de contenus linéaires ou non ou encore de services supplémentaires comme les jeux.

 
Selon l’institut GfK, ce secteur devrait peser plus de 1,6 milliard d’euros en France cette année.
Il n’est donc pas étonnant que SFR ait sorti dernièrement une offre de jeu en streaming. Pour autant, les boxes ont-elles ou auront-elles les capacités de rivaliser avec les consoles de dernière génération ?

 
Sans parler des accessoires, le débit doit être suffisant (environ 5 mégas selon SFR). Reste un problème technique de taille : la gestion du lag. Lors d’une partie le joueur ne peut pas percevoir de décalage entre l’action qu’il réalise avec la manette et les mouvements à l’écran (le lag).

 
Du côté des consoles, on observe peu d’inquiétude face à a concurrence des boxes dans le domaine puisque pour Sony, la qualité des réseaux de télécommunication n’est pas toujours optimale.

 
Comme pour la musique et la vidéo, le jeu sera lui aussi dématérialisé mais il est peut être un peu tôt… Même si Free et SFR promettent des boites pleines de surprises, la technologie des boxes ne devrait pas permettre d’avoir une qualité suffisante pour attirer les vrais joueurs.