La catch-up TV compte 11,1 millions d’adeptes

 

 

Les téléspectateurs regardent encore principalement la télévision via leur téléviseur et à leur domicile.

 

En ce qui concerne les contenus délinéarisés, l’enregistrement personnel de programmes reste le moyen favori des Français de s’adonner à la télévision en différé : 15,9 millions d’entre eux y ont recours pour regarder des programmes enregistrés sur DVD, cassette vidéo ou PVR (Personal Video Recorder) selon Médiamétrie.

 

La catch-up TV quant à elle continue sur sa lancée avec 11,1 millions d’adeptes : en 1 an, ce sont 700 000 personnes supplémentaires âgées de 15 ans et plus qui ont regardé ou revu un programme TV, via les services des chaînes disponibles sur téléviseur ou sur un site internet. Au sein de ces pratiques, c’est majoritairement sur l’ordinateur – via les sites internet de catch up TV – que les téléspectateurs regardent les programmes.

 
Au global, plus d’un individu sur deux (51,7%) – soit 26,1 millions de personnes âgées de 15 ans et plus – consomme des contenus vidéo de façon délinéarisée quel que soit le mode, c’est-à-dire au delà du visionnage de programmes au moment de leur diffusion sur la télévision.

 
Ces indications montrent que les programmes de catch-up proposées par les différents fournisseurs d’accès devraient rencontrer de plus en plus de succès puisque les français utilisent majoritairement leur téléviseur pour visionner leurs programmes audiovisuels ou pour consulter les contenus délinéarisés.

 

Source Médiamétrie