La carte de déploiement de la fibre en France

La carte de déploiement de la fibre en France
Dans son observatoire trimestriel des marchés de gros des communications électroniques, l’ARCEP a publié une carte de France précisant les villes dans lesquelles est actuellement déployé un réseau fibre.
 
Il convient de distinguer, d’une part, la technologie FttH (Fiber to the Home), déployée notamment par France Télécom, SFR et Free, consistant au déploiement de fibre optique jusqu’à l’abonné et, d’autre part, la technologie FttLA (Fiber to the Last Amplifier), déployée par Numéricâble, consistant au remplacement par de la fibre optique d’une partie des câbles coaxiaux situés sur le domaine public, jusqu’au niveau de la partie terminale restant en câble coaxial.
 
 
Les opérateurs alternatifs utilisent de manière croissante l’offre de gros d’accès aux infrastructures de génie civil de France Télécom. Les déploiements de fibre optique réalisés par les opérateurs alternatifs dans le cadre de l’offre de gros d’accès aux fourreaux de génie civil de France Télécom concernent à ce jour une vingtaine de communes, essentiellement en petite couronne de la région parisienne, à Lyon, Villeurbanne, Marseille et Grenoble. 
À la fin du 2ème trimestre 2010, l’ensemble du génie civil loué à France Télécom par les opérateurs alternatifs représentait de l’ordre de 1320 km, contre environ 700 km au 30 septembre 2009. 
                        
L’équipement des immeubles et des logements en fibre optique se poursuit 
 
Le nombre total d’immeubles équipés en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) et raccordé au réseau d’au moins un opérateur s’élève à 38 700 au 30 juin 2010, soit une progression de 14,5 % par rapport au 31 mars 2010. 
Environ 910 000 logements se situent dans ces immeubles et sont éligibles aux offres très haut débit en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH). Le nombre de logements éligibles est en progression d’environ 9 % par rapport au 31 mars 2010, et de 40 % par rapport au 30 juin 2009. 
 
La mutualisation progresse mais reste limitée en comparaison du parc total en termes d’abonnés et de logements éligibles 
 
Au 30 juin 2010, le nombre d’abonnements très haut débit pour lesquels le fournisseur de services accède au réseau d’un opérateur tiers dans le cadre de la mutualisation, était de 850, pour 83 000 logements éligibles, correspondant à plus de 600 immeubles équipés en fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) et raccordés par au moins deux opérateurs. 
La croissance significative du nombre de logements éligibles à des offres de fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) d’au moins deux opérateurs, entamée durant le quatrième trimestre 2009, se poursuit grâce la mise en œuvre de la mutualisation en application de la décision de l’ARCEP.