Free Mobile : Pas d’inquiétude face à l’alliance SFR-La Poste selon l’Agefi

Free Mobile : Pas d’inquiétude face à l’alliance SFR-La Poste selon l’Agefi

Selon l’Agefi, l’alliance SFR-La Poste ne devrait pas être une menace pour le nouvel opérateur Free Mobile.

 

Malgré les 2 millions de clients visés par cette alliance, Free Mobile devrait disposer d’un réservoir important sur le marché de la téléphonie mobile. Certains analystes notamment CM-CIC estiment que la forte propension des clients français à changer d’opérateur devraient assurer une réserve importante d’abonnement.

 

D’autant que le détenteur de la quatrième licence pourra s’appuyer sur sa base d’abonnés à internet (environ 5 millions) : "il n’est pas exclu que dans les années qui viennent, certains opérateurs virtuels(MVNO) choisissent de quitter leur opérateur et de signer un accord d’hébergement avec Free", fait remarquer le bureau d’analystes.

 

Ainsi, la pénétration sur le marché de l’alliance entre SFR et La Poste est limité pour le nouvel opérateur qui dispose d’atouts intéressant pour se faire une place sur le marché.

 

Avec cette nouvelle alliance, SFR comble son retard dans le domaine des MVNO et permet au groupe Vivendi de percer dans ce domaine.

 

Avec un taux de pénétration de 93%, les objectifs de l’alliance SFR-La Poste sont ambitieux mais pas inaccessibles selon les experts. CM-CIC estime à 6,5 millions de clients MVNO dans 5 ans.

 

Avec La Poste, SFR profite de 17 000 points de vente en France.

 

Source Agefi