Chilipoker vise le top 10 européen des jeux d’argent en 5 ans

Chilipoker vise le top 10 européen des jeux d’argent en 5 ans

 

Lundi, le PDG de Chiligaming, Alexandre Dreyfus partenaire d’Iliad gaming pour le poker en ligne a accordé une interview à egrmagazine où il a expliqué sa stratégie face à la nouvelle donne du marché des jeux d’argent en ligne en Europe.

 

Dans un contexte très concurrentiel, l’enjeu pour l’opérateur français est de taille. Chilipoker doit faire face à la vague de consolidations géantes qui s’annonce.

 

Pour Alexandre Dreyfus, la multiplication des marchés nationaux est plus une opportunité qu’une menace : "Ces marchés vous donnent une meilleure chance de soutenir la compétition. Si vous êtes un nouvel acteur sur un nouveau marché, le modèle à adopter est celui de MTV ou de Vodafone, des marques mondiales mais opérées localement. Les efforts marketing des partenaires locaux renforcent globalement la marque et vice-versa".

 

Chilipoker doit donc trouver des partenaires locaux pour mener à bien sa stratégie. Même si l’opérateur n’est pas propriétaire de son architecture logicielle, il bénéficie d’une grande expérience en matière de relation client (paiements, CRM, affiliés…) : "Avec Setanta en Irlande, nous avons commencé par lancer un site de paris sportifs sous leur marque, parce qu’il n’y avait pas d’intérêt à démarrer une nouvelle marque sur ce marché. Mais nous avons ensuite convaincu Setanta de ne pas lancer Setanta Poker et de promouvoir Chilipoker à la place."

 

En France, la marque de poker en ligne a multiplié les investissements marketing y compris avant l’ouverture du marché via ses accords avec Iliad ou encore avec le World Poker Tour. Son partenariat avec Go Voyage permet à Chilipoker de fournir à ses joueurs des billets d’avion vers Las Vegas à prix cassés. Tant que Chili attire de nouveaux joueurs, il reste serein face à la concurrence.

 

Source : fr.pokernews